Inondations dans l’Aude : l’heure est aux déclarations d’assurance

Des inondations meurtrières ont ravagé l’Aude, notamment dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 octobre. Les sinistrés doivent désormais effectuer des déclarations d’assurance.

FRANCE 2

Dans les rues de Conques-sur-Orbiel (Aude) des voitures enchevêtrées côtoient des réfrigérateurs inutilisables, des vêtements ou des équipements en tout genre souillés de boue. L’heure est désormais au nettoyage et aux déclarations d’assurance. Pour les victimes de ces inondations, il faut chiffrer les dégâts. "On sort un truc, on le prend en photo. On le lave, on le prend en photo. On a un truc pourri, on le prend en photo… On fait que ça, que ça, que ça…", explique un sinistré.

Une procédure de “catastrophe naturelle accélérée”

Lundi 15 octobre, le Premier ministre Édouard Philippe a annoncé que le gouvernement allait mettre en place une procédure de "catastrophe naturelle accélérée" dans l’Aude. "Nous avons pris contact avec la Fédération française des sociétés d’assurance pour indiquer combien il était nécessaire que les indemnisations des particuliers puissent être les plus rapides possible", avait ainsi affirmé le chef du gouvernement. Dès aujourd’hui, les assureurs s’attendent à accueillir un afflux de sinistrés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Au nord de Cracassonne, les inondations à Villalier, village voisin de Villardonnel, le 16 octobre 2018. 
Au nord de Cracassonne, les inondations à Villalier, village voisin de Villardonnel, le 16 octobre 2018.  (GUILLAUME HORCAJUELO / EPA)