Inondations dans l'Aude : quelles solutions pour reloger les sinistrés ?

La famille Constantin arrive à la fin de la prise en charge de ses nuits d'hôtel par l'assurance, et va se retrouver à la rue.

FRANCE 2

Vendredi 19 octobre, cela fait cinq jours que les sinistrés des inondations dans l'Aude tentent de retrouver leurs marques et d'évaluer les dégâts. Certains sont logés dans des hôtels, mais la prise en charge des assurances prend fin et il faut trouver une solution de repli. "Le plus important, c'est la famille. Tout ce qui est vêtements, c'est secondaire", philosophe Bruno Constantin, sinistré de Couffoulens, mais qui a tout perdu et arrive à la fin du séjour à l'hôtel aux frais de son assurance.

La solidarité s'organise

L'eau est montée jusqu'à 1m50, et les parents ont juste eu le temps de mettre à l'abri les cinq enfants. Les parents tentent de trouver du confort dans les chambres d'hôtel exiguës. Autour d'eux, la solidarité s'organise, avec des vêtements donnés par des proches, mais aussi des inconnus. "On a récupéré le strict minimum, le strict nécessaire", explique la fille du couple, Hinanui Constantin. Mais l'urgence est de trouver le moyen d'être pris en charge lors des prochaines nuits, sous peine de se retrouver à la rue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trèbes inondé par les eaux, le 15 octobre 2018.
Trèbes inondé par les eaux, le 15 octobre 2018. (SYLVAIN THOMAS / AFP)