Cet article date de plus de trois ans.

Inondations : "C’est comme si on avait une vue sur un grand lac", témoigne un habitant de Seine-et-Marne

Des habitants de la commune de Condé-Sainte-Libiaire, en Seine-et-Marne, ont dû être évacués mardi à cause d’un épisode de crue exceptionnel.

Article rédigé par
édité par Edouard Marguier - Benjamin Mathieu
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le camion des pompiers de Seine-et-Marne enlisé à cause des inondations à Condé-Sainte-Libiaire mardi 23 janvier 2018. (BENJAMIN MATTHIEU / RADIO FRANCE)

Quasiment toutes les routes pour accéder à Condé-Sainte-Libiaire, en Seine-et-Marne, sont fermées mardi 23 janvier à cause des inondations. La commune est coupée du monde. Pour se déplacer, les 1 400 habitants sont obligés de mettre les bottes. "C’est comme si on avait une vue sur un grand lac", constate Ahmed Ait Douche, le gérant de la supérette locale.

Depuis que l’eau est montée, il ne voit pas beaucoup de clients. "Quelques courageux sont venus mais ce serait bien d’installer une passerelle", suggère le commerçantLa municipalité a promis de le faire "pour les endroits stratégiques" selon l’expression utilisée par Patricia Lemoine, la maire de Condé-Sainte-Libiaire, qui fait face à une crue exceptionnelle.

Nos routes ferment les unes après les autres à cause du débordement du Grand Morin et de la Marne.

Patricia Lemoine, la maire de Condé-Sainte-Libiaire

Selon les chiffres enregistrés par les autorités, "le niveau de l’eau est beaucoup plus haut qu’en 2016". Dans cette commune, il y a deux ans, l’eau avait atteint 1m63. Mardi matin, le niveau était d’1m92 et "on devrait être aux alentours de 2m30 mercredi", annonce la maire.  

Évacuations préventives  

Certains habitants qui occupent les maisons situées sur les quais de la Marne ont dû être évacués par précaution. "Je suis seule dans cette maison, raconte Colette âgée de 78 ans. Il y a de l’eau dans le garage où se trouve le compteur électrique. Du coup, je dois aller à l’hôtel car je ne peux pas rester ici sans courant."

Les pompiers de Seine-et-Marne font du porte à porte pour s’assurer que tout va bien. "On effectue différentes reconnaissances sur le secteur pour vérifier si les gens n’ont pas besoin d’aide", assure l’adjudant Fabien Frémont. Les secours restent en alerte toute la nuit. Le pic de la crue est prévue mercredi dans cette commune.

Le reportage, à Condé-Sainte-Libiaire, de Benjamin Mathieu
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.