Gard : des intempéries destructrices pour les agriculteurs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Gard : des intempéries destructrices pour les agriculteurs
Article rédigé par
D.Sébastien, J-C.Martin - France 2
France Télévisions

Les répercussions des fortes intempéries qui ont frappé le Gard pendant plusieurs jours se font ressentir, notamment chez les éleveurs et agriculteurs, qui voient leurs productions détruites. Un coup dur après un été déjà compliqué.

Des vignes couchées au sol, sur une terre boueuse. Pour Silvan Coste, viticulteur à Vergèze (Gard), c'est un cauchemar. Alors que son vignoble avait été fortement touché par le gel du printemps, les rares parcelles épargnées ont été, cette fois-ci, touchées par les intempéries du mardi 14 septembre. "La pluie, ça fait que le sol est mou. Et le vent a dû tout coucher", explique-t-il. Il lui reste de l'espoir afin de sauver une petite partie de la récolte, mais cela s'annonce compliqué tout seul.

Des agriculteurs qui ont presque tout perdu

Même son de cloche à Aimargues (Gard), chez Karim Bendikha, un agriculteur qui a constaté d'énormes pertes dans son troupeau de moutons, en raison des forts courants qui ont tout emporté sur le passage. Près d'un tiers de son cheptel de 300 bêtes s'est noyé durant les intempéries. "Moi j'étais impuissant, parce que je ne pouvais pas accéder ni par derrière, ni par la route puisque l'eau traversait de partout", explique-t-il, entouré par les corps de ses bêtes. Une douleur qui prendra du temps pour s'effacer. Ces agriculteurs et habitants espèrent la déclaration de catastrophe naturelle afin de pouvoir être dédommagés par les assurances.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.