Froid : le travail des livreurs compliqué par le verglas

Depuis lundi 5 février, des milliers de camions ont été immobilisés et retardés à cause des intempéries. Les conséquences se font sentir chez certains commerçants en Ile-de-France. Les livraisons de fruits et légumes se sont fait attendre.

France 3

Dans ce magasin de sport, c'est assez rare pour être remarqué. À cause du froid, il s'est vendu hier, mercredi 7 février, près de 500 paires de bottes chaudes, dix fois plus qu'à l'accoutumée. Et la tendance est la même pour tous les textiles d'hiver. Mais impossible d'en profiter davantage, car désormais, les livraisons n'arrivent plus. L'explication, la voici : des milliers de camions bloqués aux abords de la région parisienne pour éviter tout risque d'embouteillages liés au verglas et à la neige.

Les routes secondaires comme itinéraire de secours

Sébastien Maillard fait partie de ceux qui ont réussi à passer quand même, en empruntant les routes secondaires moins contrôlées, quitte à perdre du temps. L'une de ses dernières livraisons de la matinée est chez ce boucher, ravi de recevoir enfin sa commande. Il faut le comprendre : hier déjà, à cause de la neige, il n'avait rien reçu. Dans sa chambre froide, les carcasses commençaient à se faire rares.


Mais tous n'ont pas sa chance : dans ce marché tout proche, personne ou presque n'a été livré ce jeudi matin. Rien de dramatique pour l'instant ; de l'avis des commerçants, il y avait 20 % de clientèle en moins ce matin. Les trottoirs et la chaussée verglacée ont découragé beaucoup de monde.

Le JT
Les autres sujets du JT
Météo-France a placé quatre départements du sud de la France en vigilance orange vent et neige et verglas, dimanche 12 février 2017.
Météo-France a placé quatre départements du sud de la France en vigilance orange vent et neige et verglas, dimanche 12 février 2017. (MAXPPP)