Cet article date de plus de cinq ans.

Fortes pluies et risques d'inondations : la Vendée toujours en vigilance orange

La vigilance a été levée par Météo France en Indre-et-Loire, en Loire-Atlantique, dans le Maine-et-Loire, dans la Sarthe, dans les Deux-Sèvres, et dans la Vienne.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Météo France prévoit  des "cumuls de pluie" pouvant "atteindre entre 40 et 60 mm" et "un peu de grêle" par endroits dans ces sept départements. (PASCAL GUYOT / AFP)

Seul le département de la Vendée est maintenu en alerte orange pour des risques de fortes pluies et d'inondations, lundi 30 mai. "Les pluies abondantes concernent maintenant seulement la Vendée", selon Météo France, qui précise que l'alerte est valable jusqu'à 10 heures. La vigilance orange a été levée dans cinq autres départements de l'ouest de la France : la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Sarthe, les Deux-Sèvres et la Vienne.

Samedi après-midi à Paris, alors que la capitale n'était pourtant pas placée en alerte orange, onze personnes, dont huit enfants qui fêtaient un anniversaire, ont été blessées par la foudre au parc Monceau (8e arrondissement), frappé par un violent orage. Dans la soirée, Pierre Carli, le directeur du Samu de Paris, a donné des nouvelles rassurantes des blessés. Seul un enfant restait dans un état grave et se trouvait en réanimation.

Un enfant mort dans l'Yonne

Vendredi soir, des orages de grêle avaient déjà touché les départements de la Charente et de l'Yonne, provoquant des dégâts sur les vignobles de Cognac et de Chablis. Un enfant de trois ans est mort dimanche dans l'Yonne, dans le sous-sol du pavillon familial inondé.

D'autres averses de grêle, très localisées, ainsi que de très nombreuses inondations en raison des pluies importantes, ont aussi frappé quelques régions de l'Ouest, de la Seine-Maritime à la Vendée. La grêle a principalement touché la Loire-Atlantique où 400 interventions ont été dénombrées samedi par les sapeurs-pompiers.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.