Etats-Unis : l'ouragan de catégorie 4 Ida touche les côtes de la Louisiane, les vents atteignent 240 km/h

Les services météorologiques américains le qualifient d'"extrêmement dangereux".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une passante sous les fortes pluies qui ont frappé la Nouvelle-Orléans dimanche 29 août, avant l'arrivée de l'ouragan Ida en Louisiane. (BRANDON BELL / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

La Louisiane s'y préparait depuis plusieurs jours. L'ouragan Ida a touché terre en Louisiane, a annoncé le Centre américain des ouragans (NHC) dimanche 29 août, à 11h55 heure locale (18h55 en France). Après s'être renforcé depuis samedi, il a atteint la catégorie 4 sur une échelle de 5. Le NHC le qualifie d'"extrêmement dangereux" et affirme qu'il charrie des vents atteignant 240 km/h.

L'œil de Ida a atteint la terre à Port Fourchon, à quelques dizaines de kilomètres au sud de La Nouvelle-Orléans, qui est la plus grande ville de l'Etat.

Cet ouragan frappe la Louisiane seize ans jour pour jour après Katrina, qui avait dévasté la Nouvelle-Orléans. Plus de 1 800 personnes avaient péri et les intempéries avaient causé des dizaines de milliards de dollars de dégâts. Katrina avait touché terre en catégorie 3, avant d'atteindre la catégorie 5. Les deux ouragans sont différents, a expliqué un responsable de Météo France à franceinfo : Katrina n'apportait pas de vents aussi forts, et était dangereux "par les précipitations et les inondations".

"Partez s'il vous plaît"

Dimanche matin, les habitants de la Nouvelle-Orléans, la plus grande ville de l'Etat, suivaient les instructions des autorités, évacuant ou se calfeutrant chez eux, et barricadant les commerces.

Le président Joe Biden, qui a appelé les habitants à se préparer lors d'une allocution télévisée samedi après-midi, a annoncé l'envoi de centaines de spécialistes en intervention d'urgence et la mise en place de réserves d'eau, de nourriture et de générateurs électrique. "Si vous faites l'objet d'un ordre d'évacuation ou si vous pouvez partir, partez s'il vous plaît", martelait le service météo américain sur Twitter.

"Le temps joue contre nous", a souligné LaToya Cantrell, la maire de La Nouvelle-Orléans, ville qui pourrait être gravement affectée par l'ouragan. "Je sais que c'est très douloureux de penser qu'une nouvelle grosse tempête comme l'ouragan Ida puisse toucher terre lors de cette date-anniversaire", a dit le gouverneur John Bel Edwards. Il sera "l'un des ouragans les plus puissants à frapper la Louisiane depuis au moins les années 1850", a-t-il prévenu.

"Mais nous ne sommes pas le même Etat qu'il y a seize ans, nous avons un système de réduction des risques liés aux ouragans." Il a prévenu que ce système allait être "mis à rude épreuve". Le sud de la Louisiane pourrait endurer de nouvelles destructions et des inondations, en raison des pluies diluviennes attendues dans la région.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.