DIRECT. L'état de catastrophe naturelle va être décrété en Bretagne

Najat Vallaud-Belkacem a annoncé, vendredi, que l'état de catastrophe naturelle serait "établi" après les inondations en Bretagne "dès que les conditions seront réunies".

Une rue de Quimperlé (Finistère) inondée par la Laïta, le 3 janvier 2014.
Une rue de Quimperlé (Finistère) inondée par la Laïta, le 3 janvier 2014. (FRED TANNEAU / AFP)
Ce qu'il faut savoir

La porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem a annoncé, vendredi 3 janvier, que l'état de catastrophe naturelle allait être établi, "dès que les conditions seront réunies", en Bretagne, région touchée par de violentes intempéries ces derniers jours. Vigicrues et Météo France ont mis fin à l'alerte rouge aux crues dans le Finistère, à 10 heures, et fait repasser le département en vigilance orange, à la faveur d'une baisse du niveau de la Laïta. La rivière a atteint, vendredi, un niveau inférieur à la crue constatée la veille, notamment à Quimperlé.

Parallèlement, le Finistère et le Morbihan sont toujours placés en vigilance orange par Météo France en raison des risques de vagues submersives causées par les grandes marées (coefficient 108) de vendredi matin et vendredi après-midi. Ces départements sont également concernés par une vigilance orange aux crues, tout comme la Loire-Atlantique et l'Ille-et-Vilaine.

Suivez ci-dessous les derniers événements en direct sur francetv info :

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

00h04 : Il est minuit, voici ce qu'il faut retenir de l'actualité de la soirée : 

• L'état de catastrophe naturelle va être décrété en Bretagne. La vigilance rouge aux inondations est levée dans le Finistère, mais le département reste en vigilance orange, et la pluie est attendue ce week-end.

•  Les enquêteurs ont saisi une caméra, qui était fixée sur le casque de Michael Schumacher lors de son accident de ski, selon une source proche de l'enquête.

 Quatre offres de reprise de Mory Ducros ont été déposées, dont une émanant d'Arcole Industries, actionnaire principal du transporteur en redressement judiciaire. Elle prévoit la poursuite de l'activité, mais ne donne aucun détail sur les éventuelles suppressions d'emplois envisagées.

•  François Hollande reconnaît, dans ses vœux au gouvernement, qu'une "limite a été atteinte" ces dernières années, en matière de taxes et d'impôts.

22h44 : Oups, il est largement plus de 22 heures, voici tout de même les titres : 

• L'état de catastrophe naturelle va être décrété en Bretagne. La vigilance rouge aux inondations est levée dans le Finistère, mais le département reste en vigilance orange, et la pluie est attendue ce week-end.

•  Les enquêteurs ont saisi une caméra, qui était fixée sur le casque de Michael Schumacher lors de son accident de ski, selon une source proche de l'enquête. 

•  François Hollande reconnaît, dans ses vœux au gouvernement, qu'une "limite a été atteinte" ces dernières années, en matière de taxes et d'impôts.• Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 17 blessés, dont deux graves, sur l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce matin.

20h42 :  Les commerçants de Quimperlé (Finistère) sont dépités. Hier, la crue du fleuve Laïta, qui traverse une partie de la ville, a noyé une centaine de locaux et grippé l'économie de la commune.

(AMBROISE BOULEIS, SWANNY THIEBAUT / FRANCE 2)

20h00 : Il est 20 heures, voici les titres : 

• L'état de catastrophe naturelle va être décrété en Bretagne. La vigilance rouge aux inondations est levée dans le Finistère, mais le département reste en vigilance orange, et la pluie est attendue ce week-end.

•  Les enquêteurs ont saisi une caméra, qui était fixée sur le casque de Michael Schumacher lors de son accident de ski, selon une source proche de l'enquête. 

• Cinq employés de Médecins sans frontières ont été "pris par un groupe" pour être "questionnés" dans le nord de la Syrie, d'après l'ONG. Selon l'agence espagnole EFE, il y a au moins un Français parmi eux. • Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 17 blessés, dont deux graves, sur l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce matin.

19h05 :  Il semble qu'une mini tempête a balayé la métropole lilloise en fin d'après-midi. Des infos ?

18h13 : Il est 18 heures, que faut-il retenir de l'actu de l'après-midi :

• L'état de catastrophe naturelle va être décrété en Bretagne. La vigilance rouge aux inondations est levée dans le Finistère, mais le département reste en vigilance orange, et la pluie est attendue ce week-end.

• Cinq employés de Médecins sans frontières ont été "pris par un groupe" pour être "questionnés" dans le nord de la Syrie, d'après l'ONG. Selon l'agence espagnole EFE, il y a au moins un Français parmi eux. • Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 17 blessés, dont deux graves, sur l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce matin.


• Nathalie Kosciusko-Morizet enchaîne les faux pas depuis sa désignation. La photo de la candidate UMP à la mairie de Paris négligemment adossée à un mur avec des sans-abris a une nouvelle fois déclenché un torrent de railleries. Salomé Legrand liste les ratés de com.

16h23 :  Les habitants de Quimperlé (Finistère) commencent à être habitués : ce matin, le petit fleuve Laïta était à nouveau sorti de son lit, inondant les habitations d'une partie de la commune. Le département est repassé en vigilance orange crues après avoir été placé en alerte rouge hier. 


(MANON BOUGAULT - FRANCE 3)

16h15 : Il est 16 heures, le point sur l'actu :

• L'état de catastrophe naturelle va être établi en Bretagne. La vigilance rouge aux inondations est levée dans le Finistère, mais le département reste en vigilance orange, et la pluie est attendue ce week-end.
• Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 17 blessés, dont deux graves, sur l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce matin.


• Cinq employés de Médecins sans frontières ont été "pris par un groupe" pour être "questionnés" dans le nord de la Syrie, d'après l'ONG. Selon l'agence espagnole EFE, il y a au moins un Français parmi eux.

• L'hôpital annonce une "détérioration graduelle" des organes vitaux de l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon

15h12 :  Najat Vallaud-Belkacem a annoncé que l'état de catastrophe naturelle serait "établi" en Bretagne "dès que les conditions seraient réunies". A quoi cela sert-il ? Quelles sont les démarches ? Explications.

14h51 :  Trois départements bretons ainsi que la Loire-Atlantique sont encore en vigilance orange inondations. Créé en 2006, Vigicrues surveille les cours d'eau et publie des bulletins quotidiens. Comment fonctionne ce service de prévision des crues ? Reportage de France 3 Bretagne.



14h09 : 14 heures, faisons un point sur les titres :

• L'état de catastrophe naturelle va être établi en Bretagne. La vigilance rouge aux inondations est levée dans le Finistère, mais le département reste en vigilance orange et de la pluie est attendue ce week-end.
• Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 17 blessés, dont deux graves, sur l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce matin.


• L'hôpital annonce une "détérioration graduelle" des organes vitaux de l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon

13h05 : I L'état de catastrophe naturelle sera "établi" après les inondations en Bretagne "dès que les conditions seront réunies", a indiqué Najat Vallaud-Belkacem. "L'Etat sera, là encore, présent aux côtés de la Bretagne pour affronter ces intempéries aux conséquences dramatiques", a-t-elle ajouté.

12h55 :  L'état de catastrophe naturelle sera établi en Bretagne, affirme Najat Vallaud-Belkacem.

12h02 : Il est midi, voici le point sur l'actualité :

• L'alerte rouge aux inondations est levée dans le Finistère. Mais le département reste en vigilance orange et la pluie est attendue ce week-end.

• Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 16 blessés sur l'île de La Réunion. L'alerte rouge a été levée ce matin.



• Le meurtrier présumé de l'Isérois tué à coups de couteau lors de la nuit de la Saint-Sylvestre a été arrêté.

• L'hôpital annonce une "détérioration graduelle" des organes vitaux de l'ancien Premier ministre israélien Ariel Sharon.

10h54 : A Quimperlé (Finistère), le niveau de l'eau ne montera pas au-delà de 3 m 75 aujourd'hui. C'est un mètre de moins que jeudi mais cela reste suffisant pour inonder le centre-ville, comme le montre ces images.





(FRED TANNEAU / AFP)

10h50 :  Selon Vigicrues, le Finistère n'est cependant pas tiré d'affaires. "Une attention particulière doit être maintenue sur le bassin de la Laïta", précise l'organisme, puisque "de nouvelles perturbations pluvieuses sont attendues pour ce week-end sur la Bretagne".

Il y a deux heures, sur France Bleu Breizh Izel, le secrétaire général de la préfecture prévoyait "encore 2 à 3 jours difficiles pour le Finistère".

10h36 :  L'alerte rouge aux inondations est levée dans le Finistère, qui reste en vigilance orange. Une alerte de même niveau pour submersion est maintenue dans quatre départements (Finistère, Morbihan, Ille-et-Vilaine et Loire-Atlantique).

10h03 : Voici ce qu'il faut retenir de l'actualité à 10 heures :

• Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 16 blessés sur l'île de La Réunion. L'alerte a été levée ce matin.

• Le meurtrier présumé de l'Isérois tué à coups de couteau lors de la nuit de la Saint-Sylvestre a été arrêté.


• Pluie, fort coefficient de marée... L'eau monte dans le Finistère, à Landerneau, Quimperlé et Quimper.

•  Première tempête hivernale de l'année dans le nord-est des Etats-Unis. Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont déclaré l'état d'urgence.

•  Un attentat à la voiture piégée a fait au moins cinq morts, hier après-midi à Beyrouth (Liban). C'est la quatrième attaque visant ce bastion du Hezbollah chiite depuis juillet, selon l'Agence nationale d'information libanaise.

09h40 :  En Bretagne, les habitants de Quimperlé redoutent l'arrivée des grandes marées. Un coefficient de 108 est annoncé, l'un des plus importants de l'année. Le vent doit aussi souffler et risque de pousser l'eau à l'intérieur des terres et ainsi provoquer de nouvelles inondations.


(PACÔME LE MAT - FRANCE 2)

10h04 : Il est un peu plus de 8 heures, le point sur l'actualité :

• Le passage du cyclone Bejisa a fait un mort et 16 blessés sur l'île de La Réunion. L'alerte a été levée ce matin.

• Pluie, fort coefficient de marée... L'eau monte dans le Finistère, à Landerneau, Quimperlé et Quimper.

•  Première tempête hivernale de l'année dans le nord-est des Etats-Unis. Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont déclaré l'état d'urgence.

•  Un attentat à la voiture piégée a fait au moins cinq morts, hier après-midi à Beyrouth (Liban). C'est la quatrième attaque visant ce bastion du Hezbollah chiite depuis juillet, selon l'Agence nationale d'information libanaise.

07h36 :  Sur Twitter, France Bleu Breizh Izel fait le point sur la montée des eaux dans le Finistère.

07h12 : Enfin, Le Télégramme revient sur le calvaire de Quimperlé (Finistère), sous l'eau depuis Noël.

06h21 :  De la pluie, mais de la douceur ce vendredi, avec des températures bien au-dessus des normales saisonnières.

07h13 : Et on se lève du bon pied avec un premier point sur l'actualité :

• Le cyclone s'éloigne de La Réunion, et l'alerte rouge est levée. Le bilan du passage de Bejisa est de 15 blessés, dont deux graves.

•   Pluie, fort coefficient de marée... Le Finistère est toujours placé en vigilance rouge pour les crues. La Loire-Atlantique passe en vigilance orange, comme le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine depuis quelques jours.

Première tempête hivernale de l'année dans le nord-est des Etats-Unis. Les gouverneurs de New York et du New Jersey ont déclaré l'état d'urgence.



•  Un attentat à la voiture piégée a fait au moins cinq morts, hier après-midi à Beyrouth (Liban). C'est la quatrième attaque visant ce bastion du Hezbollah chiite depuis juillet, selon l'Agence nationale d'information libanaise.