Intempéries : la Dordogne en vigilance orange, 5 000 foyers encore sans courant dans le Sud-Ouest

ERDF indique à francetv info qu'un retour à la quasi-normale est attendu vers 22 heures, dimanche.

Un homme se déplace dans un bateau pneumatique, le 13 février 2016, sous un pont inondé à Bordeaux (Gironde).
Un homme se déplace dans un bateau pneumatique, le 13 février 2016, sous un pont inondé à Bordeaux (Gironde). (MAXPPP)
avatar
franceinfoFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Ce qu'il faut savoir

Après les violents coups de vent dans la nuit du samedi 13 février au dimanche 14 février, 5 000 foyers restaient privés d'électricité, dimanche, à 17 heures, dans le quart sud-ouest de la France, selon ERDF, contacté par francetv info. De son côté, Météo France a placé la Dordogne en vigilance orange "inondation". Suivez la situation en direct.

Le courant revient petit à petit. Tandis que la situation est revenue à la quasi-normale dans le reste de la France, le Sud-Ouest reste la dernière zone touchée par les coupures d'électricité. ERDF espère avoir fini les principales réparations d'ici 22 heures.

Un seul département en vigilance orange. La Dordogne est en alerte en raison d'une crue "significative" de la Vézère, sur sa partie périgourdine, indique Météo France. Vigicrues met en garde contre "les quantités de pluies encore attendues", qui ne devrait pas améliorer la situation.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #METEO

19h07 : Un habitant de Brive a eu beaucoup de chance. En rentrant chez lui au petit matin, il a découvert sa maison en partie détruite par la chute d'un arbre. Par chance, personne n'était à l'intérieur, précise France 3 Limousin.



FRANCE 3 LIMOUSIN

19h02 : Quelques précisions sur les coupures de courant liées aux intempéries. ERDF indique que la situation est "soit déjà réglée, soit en cours de réparation" dans l'Ouest.

• Moins de 100 foyers sont toujours privés d'électricité en Pays de la Loire.

• Quelque 300 abonnés attendent encore d'être raccordés en Bretagne : 200 dans le Morbihan et 100 dans le Finistère.

A partir de 22 heures, tout devrait être réglé.

17h57 : ERDF indique à francetv info qu'il ne reste plus que 5 000 foyers privés d'électricité dans le Sud-Ouest. Le retour à la normale est attendu dans la nuit. Dans le reste du pays, notamment en Bretagne, la situation est revenue à la normale, à quelques exceptions près.

17h07 : Météo France a placé le département de la Dordogne en vigilance orange, pour des risques de crue et d'inondation.

15h39 : Voici un nouvel aperçu des dégâts causés par la tempête Ulrika à Brive-la-Gaillarde (Corrèze).





(DIARMID COURREGES / AFP)

13h45 : La tempête Ulrika a causé d'importants dégâts dans le quart sud-ouest de la France. À Brive-la-Gaillarde (Corrèze), un quartier est presque inaccessible.


(FRANCE 3)

12h45 : France 3 Limousin indique que 1 400 foyers sont toujours privés d'électricité dans le Limousin. Hier, ils étaient 19 000 après-midi.

11h06 : Au total, 15 000 foyers sont privés d'électricité dans le Sud-Ouest après la tempête qui a balayé la zone cette nuit.

11h04 : Selon France Bleu Périgord, 2 500 nouveaux foyers sont privés d'électricité en Dordgone.

10h33 : Il n'y a plus aucun département en vigilance orange. Dans son dernier bulletin météo, Météo France a levé l'alerte "inondation" pour la Gironde et les Landes.

09h11 : Pour les foyers bretons, le courant devrait revenir dans le courant de la journée.

09h09 : La situation est plus calme qu'hier :

• Une vigilance orange "inondation" a été maintenue dans les Landes et en Gironde.

• L'alerte liée aux vents violents a été levée sur le Gers, les Landes, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

• Environ 2 000 foyers bretons sont privés d'électricité et 1 700 autres sont coupés du réseau en Loire-Atlantique et en Vendée.