Crues : les bateliers toujours à l'arrêt

En raison des intempéries en succession, les bateliers sont en difficulté, bloqués depuis trois semaines en raison de l'interdiction de naviguer sur la Seine. Pour ces artisans, les conséquences économiques s'annoncent lourdes.

France 3

Aux portes de la Seine, ce batelier est à l'arrêt depuis trois semaines. Impossible pour lui de livrer cette marchandise à son client situé à Pantin (Seine-Saint-Denis). Malgré une décrue, le niveau de la Seine reste trop élevé. Résultat : les bateliers ne peuvent obtenir l'autorisation de naviguer. En attendant, la vie à bord devient compliquée.

Impact économique conséquent

Même situation pour cet autre batelier, qui estime le manque à gagner à hauteur de 60%. Dans les prochains mois, il va donc devoir travailler davantage. "On avait des projets : entretien, éventuellement prendre du bon temps avec ma famille. Tout est annulé. On va devoir travailler", déplore ce batelier. Ces professionnels scrutent désormais le niveau de l'eau avec attention. Ils espèrent pouvoir naviguer à nouveau dans les prochains jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
En raison des intempéries en succession, les bateliers sont en difficulté, bloqués depuis trois semaines en raison de l\'interdiction de naviguer sur la Seine. Pour ces artisans, les conséquences économiques s\'annoncent lourdes.
En raison des intempéries en succession, les bateliers sont en difficulté, bloqués depuis trois semaines en raison de l'interdiction de naviguer sur la Seine. Pour ces artisans, les conséquences économiques s'annoncent lourdes. (France 3)