Crue à Paris : "Pour l'instant, très peu de conséquences concrètes", mais des nappes phréatiques sous surveillance

Colombe Brossel, adjointe au maire de Paris, a expliqué, vendredi sur franceinfo, que les nappes phréatiques montent plus rapidement qu'en 2016 alors que la crue de la Seine a pour le moment peu de conséquences pour les Parisiens.

La Seine en crue, le mercredi 24 janvier 2018, à Paris.
La Seine en crue, le mercredi 24 janvier 2018, à Paris. (RADIO FRANCE / AURELIEN ACCART)

Si "pour l'instant, la crue de la Seine a très peu de conséquences concrètes" à Paris, explique l'adjointe au maire de Paris Colombe Brossel, vendredi 26 janvier sur franceinfo, les nappes phréatiques, quant à elle, montent plus rapidement qu'en 2016. La ville recommande aux habitants "d'aller voir leurs caves et leurs parkings pour voir s'il n'y a pas d'infiltration", annonce celle qui est en charge de la sécurité, de la prévention, de la politique de la ville et de l'intégration.

>>>>> Suivez notre direct sur la situation en France

"On a mis en ligne sur le site de Paris, une carte avec des codes couleurs pour repérer si on est dans une zone où les nappes phréatiques sont gorgées d'eau", détaille Colombe Brossel.

Peu d'impact pour les Parisiens

Contrairement à certaines villes d'Île-de-France, Paris n'est pas touchée par des coupures d'électricité. "On pourrait avoir deux immeubles d'habitation impactés par une coupure de la CPCU, le chauffage urbain, ce week-end, prévient Colombe Brossel. Mais d'ores et déjà elle a livré des chaudières de remplacement."

Pour le moment, "une dizaine de voies sont fermées, notamment à la circulation, une petite dizaine d'équipements publics sont fermés, notamment des jardins publics et des gymnases", détaille Colombe Brossel. Pour autant, l'élue parisienne avertit que la montée de la Seine pourrait entraîner "la fermeture de quelques voies supplémentaires". Du côté des transports, "la RATP nous disait hier, que même à 6,20 mètres, il n'y aurait pas d'impact sur les lignes de métro", déclare Colombe Brossel.

Le niveau de la Seine continue de monter en Île-de-France. Vendredi matin, elle est à 5,60 mètres au pont d'Austerlitz à Paris. L'Essonne, le Val-de-Marne et la Seine-et-Marne sont particulièrement touchés. À Paris, le pic de crue est attendu ce week-end entre 5,80 et 6,20 mètres.