Colombie : El Niño responsable de la coulée de boue dévastatrice

Chloé Nabédian est sur le plateau de France 2 pour expliquer le phénomène climatique qui a causé une coulée de boue meurtrière en Colombie dans la nuit du vendredi 31 mars au samedi 1er avril.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Comment peut-on expliquer la coulée de boue qui a frappé une ville de Colombie causant 200 morts dans la nuit du vendredi 31 mars au samedi 1er avril ? "La situation est critique en Colombie depuis plusieurs jours déjà et elle s'est accentuée dans la nuit de vendredi à samedi. Cette nuit-là, il est tombé 130mm de pluie, c'est l'équivalent de 10 jours pour cette région", indique Chloé Nabédian, présentatrice météo, sur le plateau de France 2.

Les Andes bloquent les nuages

Ces pluies sont dues au phénomène El Niño. "Au large de la Papouasie, dans le Pacifique, les alizées faiblissent, s'inversent et poussent cette anomalie chaude de l'Australie vers l'Amérique latine, ce qui développe un réservoir de chaleur, de vapeur, qui donne lieu à des orages, qui sont ensuite bloqués, au niveau de la cordillère des Andes. C'est pour cela que des pluies torrentielles se déversent en Colombie, en Équateur ou au Pérou", conclut la présentatrice.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'armée colombienne a fourni ce cliché de la coulée de boue dévastatrice qui a emporté plusieurs ponts et maisons de Mocoa, le 1er avril 2017, dans le sud de la Colombie. 
L'armée colombienne a fourni ce cliché de la coulée de boue dévastatrice qui a emporté plusieurs ponts et maisons de Mocoa, le 1er avril 2017, dans le sud de la Colombie.  (EJERCITO DE COLOMBIA / AFP)