Chine : le bilan des inondations passe à plus de 300 morts et 50 disparus

En trois jours, l'équivalent de près d'une année de précipitations est tombé à Zhengzhou, dans le centre du pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme traverse une route inondée à Zhengzhou, dans la province d'Henan (Chine), le 20 juillet 2021. (MEITU / CHINATOPIX / AP)

La Chine a annoncé lundi 2 août que le bilan des inondations qui ont touché il y a quelques jours le centre du pays s'était alourdi. Les autorités évoquent désormais 302 morts et 50 disparus. En trois jours, c'est l'équivalent de près d'une année de précipitations qui est tombé dans la ville de Zhengzhou, dans la province de Henandu jamais-vu en six décennies de relevés météorologiques. Il s'agit du pire bilan humain pour des inondations dans le pays asiatique depuis un glissement de terrain survenu en août 2010 dans la localité de Zhouqu (province du Gansu), qui avait fait plus de 1 800 morts et disparus.

Le 20 juillet, les précipitations qui ont frappé la métropole de Zhengzhou, la capitale de cette province très peuplée, ont englouti une rame de métro, tuant 14 personnes parmi les quelque 500 passagers pris au piège à l'heure de pointe. La maire de Zhengzhou, Hou Hong, a précisé lundi que 39 personnes avaient perdu la vie dans des parcs de stationnement en sous-sol et six dans un tunnel.

Par ailleurs, des dizaines de voitures ont été emportées dans un tunnel routier, produisant un spectaculaire amoncellement d'automobiles à une des sorties. Le bilan exact des victimes dans ce secteur n'a pas été précisé. La maire a évalué les dégâts dans sa ville à 53,2 milliards de yuans (près de 7 milliards d'euros). 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Intempéries

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.