Charente-Maritime : la région se prépare face à la tempête Amélie

La tempête Amélie va arriver sur la façade atlantique dans la nuit du samedi 2 au dimanche 3 novembre. L’analyse du journaliste Thomas Cuny, en duplex depuis Royan, en Charente-Maritime, département placé en vigilance orange.

Franceinfo

Le vent souffle déjà très fort, dans la soirée du samedi 2 novembre, avant l'arrivée dans quelques heures de la tempête Amélie sur la façade atlantique. "Il y a de fortes rafales de vent. Dans le port de Royan, les bateaux sont solidement attachés. Les propriétaires sont venus jusqu'au dernier moment pour vérifier que tout allait bien. Des vents jusqu'à 140 km/h sont prévus en Charente-Maritime", indique le journaliste Thomas Cuny.

Les pompiers en veille

"Autant vous dire que la circulation est déjà extrêmement compliquée sur les axes routiers. De leur côté, les pompiers du département vont assurer des permanences dans les principales casernes. Objectif : être les plus mobiles et rapides possible en cas d'intervention. Le pic de la tempête Amélie est attendu dans la région à 1 heure du matin, mais les vents vont durer une large partie de la nuit et de la journée de demain", conclut-il.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tempête Amélie a frappé la façade atlantique dimanche 3 novembre 2019.
La tempête Amélie a frappé la façade atlantique dimanche 3 novembre 2019. (DAMIEN MEYER / AFP)