Ain : un village frappé par une tornade

La tempête qui a balayé notre pays ces dernières heures a été plus violente que prévu. Localement, des tornades ont fait de très gros dégâts. À Drom, dans l'Ain, le vent a soufflé à 200 km/h.

Cette vidéo n'est plus disponible
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Des arbres déracinés, des tuiles soufflées, c'est ce qui reste après le passage d'une tornade hier, lundi 6 mars. Elle a été aussi courte que violente, cinq minutes à peine d'après cette habitante : "ce qui était impressionnant hier, c'était la scène dans la rue quand on est sortis, on a vu avec le vent un canapé de jardin, une poubelle qui se promenaient dans la rue". Également dans ce champ, des pans de tôle déchirés.

Bourrasques jusqu'à 200 km/h

Très localisées, les bourrasques de vent accompagnées de grêle ont été estimées à 200km/h. Pas de blessés, mais des dégâts spectaculaires, comme ces câbles électriques arrachés de leur poteau ou cette habitation, dont le toit n'a pas résisté. Du jamais vu dans le village de Drom (Ain), avec des conséquences encore plus désastreuses. Ici, c'est toute la structure de la maison qui a souffert, le toit a été déplacé de dix centimètres. La crainte désormais est de devoir tout raser. "Là, le mur a traversé le plafond est est tombé sur le lit. Heureusement que c'est arrivé de jour... De nuit, on ne serait plus là", explique la propriétaire d'une maison dévastée. Ce mardi 7 mars, les assureurs ont été prompts à réagir, permettant à certains habitants de commencer déjà les réparations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un habitant de Saint-Martin-de-Londres (Hérault) constate les dégâts après le passage d\'une tornade, dans la nuit du 23 au 24 novembre 2016.
Un habitant de Saint-Martin-de-Londres (Hérault) constate les dégâts après le passage d'une tornade, dans la nuit du 23 au 24 novembre 2016. (MAXPPP)