Normandie : de l'eau à perte de vue

Les habitants des villages traversés par la Seine en Normandie peuvent souffler un peu. Le pic de crue a été atteint avec la forte marée du début d'après-midi, ce jeudi 1er février. 

Cette vidéo n'est plus disponible

C'est comme si le fleuve n'avait plus aucune limite... Mais où sont passées les routes, les jardins, et le lit de la rivière en temps normal ? On ne distingue presque plus rien. Ici, la départementale a disparu, même le camion des pompiers peine à avancer. Sur l'autre rive, dans le village de La Bouille (Seine-Maritime), l'eau est encore montée ce jeudi 1er février, dans l'après-midi. C'est en fait l'onde de crue qui frappe Paris depuis plusieurs jours qui arrive désormais en Seine-Maritime. 

Saint-Aubin-lès-Elbeuf, la commune la plus touchée

Le niveau et le débit du fleuve sont tels que la navigation a été interdite. Elle peut reprendre cet après-midi, mais de manière très limitée. Une crue du fleuve provoquée aussi par la mer. Lorsque nous survolons Saint-Aubin-lès-Elbeuf (Seine-Maritime), la commune la plus touchée, la Seine est à son niveau maximum. Car à 80 kilomètres de là, dans l'estuaire, c'est l'heure de la marée haute. "Avec ces forts coefficients, la marée haute est plus haute que d'habitude, la mer avance davantage dans les terres et provoque un effet mousson, avec la Seine qui arrive dans l'autre sens, elle l'empêche de s'évacuer, accentuant le débordement du fleuve", explique le journaliste Mathieu Boisseau. La Seine gonfle ainsi deux fois par jour, au gré des marées.    


Le JT
Les autres sujets du JT
quais seine rouen 
quais seine rouen  (FRANCE 2)