La pêche à pied, une pratique réglementée

Les grandes marées font le bonheur des pêcheurs à pied. Mais attention, cette pêche est réglementée, il en va de la préservation de certaines espèces.

FR2

Sur la plage d'Agon-Coutainville (Manche) il n'y a pas de pêcheurs à pied malgré les grandes marées. La raison ? Cette plage est en fait une réserve scientifique. "Depuis janvier 2018, la pêche est réglementée et interdite dans ce secteur-là pour préserver la ressource, et notamment les palourdes", explique Olivier Basuyaux, membre du Smel (Synergie mer et littoral). Le nombre de palourdes a été divisé par 10 en 10 ans.

Lutter contre la surpêche

Olivier et Nadia effectuent régulièrement des prélèvements, et les premiers résultats sont encourageants. Les palourdes reviennent et grossissent.


À La Plaine-sur-Mer (Loire-Atlantique), les affaires maritimes sont sur le qui-vive. Les pêcheurs à pied ne peuvent pas ramasser la quantité qu'ils souhaitent. La mairie a fixé un poids autorisé par espèce pour lutter contre la surpêche.

Le JT
Les autres sujets du JT
 Pour cause de grandes marées, les préfectures du Calvados, de la Seine-Maritime, du Finistère et du Morbihan appellent les pêcheurs à pied à la plus grande vigilance.
 Pour cause de grandes marées, les préfectures du Calvados, de la Seine-Maritime, du Finistère et du Morbihan appellent les pêcheurs à pied à la plus grande vigilance. (VINCENT MOUCHEL / MAXPPP)