Grandes marées : un jeune homme en urgence absolue après avoir été emporté par une vague à Saint-Malo

Il était en train de courir sur un muret lorsqu'il a été déséquilibré par une vague. Plusieurs accidents ont eu lieu depuis vendredi à cause du comportement dangereux de personnes venues observer ce phénomène naturel.

Article rédigé par
Avec France Bleu Armorique - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Panneau de vigilance en cas de grandes marées à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), en février 2020. (BENJAMIN FONTAINE / FRANCE-BLEU ARMORIQUE)

Un jeune homme d'une vingtaine d'années a été emporté par une vague à Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) en fin de matinée, ce samedi 22 août, rapporte France Bleu Armorique. Récupéré par les pompiers en arrêt cardio-respiratoire, son pronostic vital était engagé en arrivant à l'hôpital de Saint-Malo.

"La scène a été impressionnante et a soulevé beaucoup d'émotion", racontent les sapeurs-pompiers qui ont reçu de nombreux appels de témoins du drame survenu peu après 11h. "Le jeune homme emporté à Saint-Malo était en train de courir sur le muret quand il a été déséquilibré par une vague", a précisé le commissaire de Saint-Malo.

300 mètres de nage à contre-courant

Sur place les sapeurs-pompiers ont coordonné, avec le Cross Corsen, le sauvetage du jeune homme qui n'arrivait pas à regagner le rivage. Plusieurs plongeurs sapeurs-pompiers ont dû remonter quelque 300 mètres à contre-courant et dans une mer très formée, pour parvenir à récupérer la victime. Acheminé jusqu'à la plage, le jeune homme était en arrêt cardio-respiratoire. Après un massage cardiaque, les secours ont réussi à le réanimer. Il a été transporté en urgence absolue au centre hospitalier de Saint-Malo. À son arrivée à l'hôpital, le pronostic vital du jeune homme était engagé.

Depuis ce vendredi 21 août au soir, plusieurs accidents, plus ou moins graves, ont eu lieu après des comportements dangereux de la part des spectateurs des grandes marées. À la police de Saint-Malo, le commissaire Catherine a lancé un appel à la vigilance à toutes celles et ceux qui veulent observer ce phénomène impressionnant. Il a par ailleurs indiqué que les polices municipales notamment de Saint-Malo et de Dinard seront davantage présentes jusqu'à la fin de cet épisode de grandes marées, afin de garantir la sécurité sur ces lieux.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.