Cet article date de plus de sept ans.

Charente-Maritime : inquiétude avant les grandes marées

Coefficient de 107 ce vendredi matin, 111 ce soir et jusqu'à 114 dans la nuit de samedi à dimanche. Trois semaines après la tempête qui a provoqué d'importants dégâts et fait reculer le trait de côte de plusieurs dizaines de mètres par endroits, l'inquiétude grandit sur le littoral de Charente-Maritime à l'approche des grandes marées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Yvon Vergnol Maxppp)

Blottie sur la côte Nord-est de l'île, la petite
commune de La Brée-les-Bains a vu sa dune de sable se transformer en falaise, au
début du mois, rongée par les vagues. Les accès à la plage sont fermés à partir
de ce vendredi, grande marée oblige. Des travaux ont été réalisés en urgence ces dernières
semaines afin de protéger les habitations et les routes en bord de mer et les
infrastructures routières. Mais les infrastructures vont-elles tenir ?

Les communes ont pris des mesures de prévention

Pour limiter les dégâts, des enrochements ont été
réalisés, des brèches dans des digues colmatées. Le Sud de l'île n'a pas été
épargné. A Grand Village, où une partie du parking de la plage a été détruite
au début du mois, on ramasse encore les déchets charriés par les eaux. A Saint-Trojan-les-Bains,
les services sont en alerte : "Il y a un plan de prévention des
risques qui est fait au niveau de la commune. On a fait en sorte que les
véhicules soient en état de fonctionner, on a vérifié les motos-pompe, les
tronçonneuses
". Des agents ont prévu de patrouiller, ce vendredi, dès 17 heures, et les entreprises ont laissé engins et matériel à
proximité au cas où une intervention rapide serait nécessaire.

Neuf départements en vigilance orange

Météo France prévoit
des rafales de vent pouvant atteindre 60 à 80 km/heure sur les îles, dans la
nuit de samedi à dimanche, avec une houle de plus de trois mètres. Les habitants
sont appelés à la plus grande prudence.

Au total, neuf départements de la façade Ouest ont été placés en vigilance orange en raison notamment de risques de submersion liés aux forts coefficients de marées. Sont concernés par cette alerte les Pyrénées-Atlantiques, les Landes, la Gironde, la Charente-Maritime, la Loire-Atlantique, la Vendée, le Morbihan, le  Finistère et les Côtes-d'Armor.

►►►A LIRE AUSSI |  Grandes marées et
crues en Gironde : week-end sous haute surveillance

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.