Cet article date de plus de six ans.

Vidéo Trois disparus dans les Antilles françaises après le passage de l'ouragan Gonzalo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
MAXIME BAYCE - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La tempête tropicale s'est transformée en ouragan lundi dans l'est des Caraïbes.

Des bourrasques de vent, une mer démontée et des trombes d'eau. Le cyclone Gonzalo s'est abattu sur les Antilles françaises. Depuis lundi 13 octobre au soir, trois personnes sont portées disparues – deux à Saint-Barthélémy et une à Saint-Martin – a indiqué le préfet délégué auprès de ces deux collectivités d'outre-mer, Philippe Chopin.

Le préfet, qui s'exprimait par téléphone lundi soir dans le journal télévisé de Guadeloupe 1ère, a indiqué que ces trois personnes étaient portées disparues lors de "circonstances maritimes", sans plus de précisions. Il a également précisé que les écoles des deux îles resteront fermées, mardi, dans le cadre d'un niveau d'alerte "gris" permettant l'évaluation des dégâts provoqués par Gonzalo.

Interdiction de sortir de chez-soi

Depuis lundi après-midi, les consignes de vigilance cyclonique violette sont en vigueur à Saint-Barthélémy et Saint-Martin. Elles imposent aux habitants de "rester à l'abri et de ne sortir sous aucun prétexte". Elles interdisent aussi de "circuler à pied ou en voiture sous peine de sanctions" et recommandent de "n'utiliser le téléphone qu'en cas d'absolue nécessité"Les effets de l'ouragan devaient s'atténuer durant la nuit de lundi à mardi, et Gonzalo s'éloigner dans les Caraïbes, en direction des îles Vierges britanniques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclones – Ouragans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.