Cet article date de plus de sept ans.

Vidéo Premiers dégâts à La Réunion avant l'arrivée du cyclone Bejisa

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
REUNION 1ERE
Article rédigé par
France Télévisions

L'île est balayée par des vents soufflant en rafale à 150 km/h. Sur le littoral, les plus hautes vagues dépassent les huit mètres.

Le cyclone Bejisa approche inexorablement de La Réunion, jeudi 2 janvier à la mi-journée. L'île est balayée par des rafales de 150 km/h. Une énorme houle cyclonique déferle sur le littoral, les plus hautes vagues dépassent les huit mètres. Les premiers dégâts sont signalés.

Hormis le sud, pour le moment relativement épargné, sauf sur les hauteurs, toutes les régions de l'île sont touchées. La préfecture a ordonné l'évacuation d'une dizaine de familles à L'Etang-Saint-Paul, dans l'ouest de l'île, la cote d'alerte étant à cet endroit largement dépassée.

L'alerte rouge maintenue jusqu'à vendredi matin

A Saint-André, dans l'est, des vents tourbillonnants ont emporté les toits de quelques maisons. Dans l'ouest et le nord, des arbres et des poteaux de signalisation déracinés encombraient les voies de circulation. Près de 14 000 foyers sur 380 000 étaient déjà privés d'électricité. Des coupures d'eau ont été signalées dans plusieurs communes. Des quartiers sont menacés d'inondation.

L'alerte rouge, la dernière du dispositif d'alerte cyclonique, signifie que toute la population doit être confinée chez elle avec interdiction formelle de sortir. Elle devrait rester en vigueur jusqu'à vendredi matin.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.