Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Philippines : la ville de Tacloban pulvérisée par le typhon Haiyan

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
LOUBNA ANAKI - FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Les autorités semblaient dépassées par l'ampleur de la catastrophe et le nombre de survivants à secourir. C'est surtout l'eau qui a provoqué le plus de dégâts.

Seuls les murs en béton sont encore debout à Tacloban, à l'Est des Philippines. La police locale évoque le nombre de 10 000 morts sur Leyte, l'ouverture sur la mer des Philippines et l'océan Pacifique. Les autorités semblaient dépassées par l'ampleur de la catastrophe après le passage du typhon Haiyan et le nombre de survivants à secourir. C'est surtout l'eau qui a provoqué le plus de dégâts. Le paysage évoquait pour certains les destructions causées par le tsunami en Asie en 2004

Des quartiers de Tacloban sont complément rasés, des terrains jonchés de débris, des pylônes électriques arrachés, des voitures renversées, des corps gisant sur le sol et survivants hébétés dans les rues. Au point d'entrée du typhon à Samar, 300 décès sont confirmés dans la petite ville de Basey, et 2 000 personnes sont portées disparues dans toute l'île, selon le conseil de gestion des catastrophes aux philippines.

Des dizaines de morts ont également été annoncées dans d'autres villes et provinces ravagées par le supertyphon, qui s'avançait sur un front de 600 kilomètres. De nombreuses localités restaient coupées du monde.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.