VIDEO. L'émotion des Philippins de Paris

Sans nouvelles de leurs proches après le passage du Typhon, les Philippins de Paris vivent dans l'angoisse de ce qui a pu leur arriver.

Eglise d'Auteuil, dimanche après-midi 10 novembre 2013, les prêtes philippins rendent hommage aux morts et sinistrés des Philippines victimes du typhon Haiyan. A l'intérieur, ils sont nombreux à se recueillir et prier pour eux.

A l'extérieur, des hommes et des femmes viennent chercher du soutien, inquiets pour leurs proches restés là-bas et dont ils ne savent rien. "Je suis inquiète pour ma famille, ma soeur et mes cousins", confie l'une. "J'ai pleuré hier soir quand j'ai vu qu'il y avait 10.000 personnes (victimes)", raconte cette autre.

Le correspondant de la télévision philippine à Paris est en contact permanent avec ses confrères présents sur le terrain de la catastrophe, il en profite pour récupérer et transmettre des informations à chacun : "Ils n'ont aucune nouvelles, c'est pour ça que je suis là,  pour prendre les messages de ces familles et les envoyer aux Philippines. J'ai aussi une liste de rescapés."