VIDEO. Philippines : des rescapés du typhon se pressent sur l'aéroport de Tacloban

De nombreux sinistrés, épuisés, traumatisés et affamés, ont provoqué une bousculade mercredi. Des vols civils ont repris sur l'aéroport, comme nous le raconte l'envoyé spécial de France 2.

ALAIN DE CHALVRON et SYLVAIN GIAUME - FRANCE 2

C’est dans une chaleur accablante que des rescapés attendent en file indienne sur l'aéroport de Tacloban. Ses installations sont devenues le centre névralgique de la ville détruite par le typhon Haiyan, qui a frappé les Philippines samedi 9 novembre. Face à la lenteur de l'aide humanitaire, des milliers d'habitants tentaient désespérément de quitter la ville, toujours jonchée de corps mercredi 13 novembre, dans un climat de plus en plus tendu.

Le typhon Haiyan a été l'un des plus puissants à avoir touché terre, avec des vents à plus de 300 km/heure et des vagues de plus de 5 mètres. Cinq jours après, de nombreux sinistrés, épuisés, traumatisés et affamés, ont provoqué une bousculade, mercredi. Des vols civils ont repris sur l'aéroport, comme nous le raconte l'envoyé spécial de France 2 aux Philippines. Les équipements ont été réparés à la hâte pour permettre l'atterrissage des avions cargo qui apportent l'aide et le décollage d'autres avions transportant des sinistrés qui veulent quitter la ville, où la nourriture et l'eau potable manquent.

Des sinistrés tentent de monter dans un avion C-130 sur l\'aéroport de Tacloban (Philippines) le 13 novembre 2013.
Des sinistrés tentent de monter dans un avion C-130 sur l'aéroport de Tacloban (Philippines) le 13 novembre 2013. (NOEL CELIS / AFP)