Ouragans : une saison hors-norme

Cette année, quatre ouragans majeurs, dont Irma, ont déjà frappé la zone Caraïbe. S'agit-il d'une fréquence exceptionnelle ?

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Hier soir, elle n'était encore sur les côtes de la Martinique qu'une tempête tropicale. Ce matin, Maria un ouragan de catégorie 5. Une menace majeure pour la Guadeloupe en 12 heures à peine. Pourquoi cette accélération ?

Cette évolution, on la doit aux conditions météorologiques très particulières. Sur sa route, aucun vent contraire n'a empêché le cyclone de grandir mais c'est surtout la température à la surface de l'océan qui a favorisé son développement. "La température de l'eau est très chaude par là-bas, au-dessus de la normale. Il ne faut pas oublier que l'océan est un carburant de l'ouragan", note Ludovic Lagrange, météorologue chez "Météogroup". Une nouvelle fois, les populations s'attendent au pire.

L'intensité des ouragans pourrait s'accroitre de 10%

Cette année, quatre ouragans majeurs, dont Irma, ont déjà frappé la zone Caraïbe. S'agit-il d'une fréquence exceptionnelle ? Selon les météorologues, le nombre de tempêtes tropicales cette année n'est que légèrement supérieur à la moyenne après plusieurs années plus calmes dans la région. Mais ce qui change, c'est leur intensité. Faut-il s'y habitué ?

C'est la crainte de Robert Vautard, directeur de recherche au CNRS. Avec des eaux plus chaudes, les ouragans majeurs risquent de faire plus de dégâts. "Même avec le changement climatique, on ne s'attend pas à une augmentation du nombre de cyclones. En revanche, on s'attend à un intensification de ces cyclones et aussi de l'augmentation de pluies qui arrivent avec ces cyclones", explique à France 2 Robert Vautard. Sans actions pour réduire le changement climatique, l'intensité des ouragans pourrait s'accroitre de 10% et les pluies augmenter de 20% d'ici la fin du siècle.  

Le JT
Les autres sujets du JT
En Guadeloupe, le 5 septembre 2017, avant le passage de l\'ouragan Irma.
En Guadeloupe, le 5 septembre 2017, avant le passage de l'ouragan Irma. (HELENE VALENZUELA / AFP)