VIDEO. "Je n’ai plus de logement" : des Antillais racontent leur quotidien deux mois après le passage des ouragans

Deux mois après le passage d'Irma et Maria, franceinfo a interrogé les habitants à propos de la reconstruction des îles.

Voir la vidéo
FRANCEINFO
avatar
Camille AdaoustFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Deux mois après les dévastateurs ouragans Irma et Maria, le Premier ministre, Edouard Philippe, s'est rendu dans les Antilles du samedi 4 au lundi 6 novembre. Sur place, les stigmates de la catastrophe sont encore bien visibles et les habitants abordent à peine le défi complexe de la reconstruction.

"Quand le jour se lève et que vous vous rendez compte que vous êtes sur une île dévastée, c’est une situation d’extrême urgence", décrit sur place Patrice Seguin. "L'hôtel va fermer pour une durée de 18 à 24 mois minimum. Nous n’avons pas le choix, le niveau de destruction est très avancé", explique ce directeur de l'hôtel Le Beach Plaza, à Saint-Martin.

Le point d’entrée, c’est le tourisme. Et le tourisme est cassé.

Patrice Seguin

à franceinfo

Sylvie Goga a également été très affectée par le passage de l'ouragan Irma. "Sur mes trois boutiques, il n’en reste qu’une seule. Je n’ai plus de logement puisque dans la maison que j’habitais depuis 12 ans, le toit est entièrement parti", détaille cette commerçante de Saint-Martin. Elle décrit également un paysage dévasté. "Les bâtiments sont en ruine. Tous les gros arbres sont par terre. Tout ce qui est ramassage des déchets, c’est catastrophique. Ça s’est entassé dans certains endroits et on a des montagnes, des montagnes de détritus", énumère-t-elle.

Franceinfo a interrogé plusieurs habitants des Antilles, deux mois après le passage des ouragans Irma et Maria.
Franceinfo a interrogé plusieurs habitants des Antilles, deux mois après le passage des ouragans Irma et Maria. (FRANCEINFO)