Saint-Martin : la lente et difficile reconstruction, un an après Irma

Il y a un an, les Caraïbes étaient balayées par l'ouragan Irma. Aujourd'hui, il est encore difficile de parler de retour à la normale à Saint-Martin.

Voir la vidéo

Après le passage d'Irma, la reconstruction est lente et complexe à Saint-Martin. Seuls 67% des indemnités ont été versées par les assurances. Un peu partout, on trouve des toitures recouvertes de bâches et des maisons qui ne sont pas réparées. Comme des milliers de sinistrés, Estelle Gaslet se bat toujours avec son assurance pour toucher ses indemnités. "Tout ce qui est portes, fenêtres et volets roulants, c'est à peu près 27 000 euros. Or l'assurance ne me propose que 21 000 euros. C'est pareil pour tout ce qui est électricité", explique la sinistrée au micro de France 2.

25% de l'île à reconstruire

Les bâtiments en zones inondables et sans permis de construire sont désormais interdits, mais il n'est pas facile de faire respecter les règles sur cette île où 85% des constructions ne sont pas légales. Aujourd'hui, de nombreux chantiers sont à l'arrêt. Certains bâtiments publics sont toujours en ruine. Un an après Irma, seuls 25% de Saint-Martin a été reconstruit.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une femme marche dans une rue de Marigot (Saint-Martin), le 11 septembre 2017.
Une femme marche dans une rue de Marigot (Saint-Martin), le 11 septembre 2017. (MARTIN BUREAU / AFP)