Ouragan Irma : la détresse des sinistrés exilés

On estime à près de 7 000 le nombre de personnes ayant quitté les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélémy. Certains sont partis vers la Guadeloupe et d'autres ont préféré rejoindre la métropole. 

France 2

Faute de soins, de sécurité ou d'abri pour se loger, ils ont dû quitter leur île de Saint-Martin, leurs vies, leurs amis. C'est le cas d'un couple qui vivait là-bas depuis 17 ans. Avec leurs deux enfants, ils ont emménagé dans l'urgence avec leurs deux enfants il y a quinze jours chez leurs parents où ils reprennent pied difficilement. "On est passé d'une autonomie complète à une dépendance complète", explique Jeff Reeman. 

166 personnes hébergées provisoirement par la préfecture d'Ile-de-France

Ce matin-là avec son beau-père, il dresse l'inventaire des sinistres afin de les déclarer aux assurances. Ils attendent désormais d'être indemnisés. Une solidarité qui joue aussi pour une famille de Saint-Martin accueillie en Isère chez une amie. Pas de place pour leurs trois grandes filles qui vivent pour le moment chez une tante dans la région. Aujourd'hui, 166 personnes sont hébergées provisoirement par la préfecture d'Ile-de-France dans des hôtels. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Les images du cyclone Irma capturé par un satellite, le 5 septembre 2017.
Les images du cyclone Irma capturé par un satellite, le 5 septembre 2017. (NASA / MAXPPP)