DIRECT. Regardez le discours d'Emmanuel Macron à Saint-Martin, un an après le passage de l'ouragan Irma

Le chef de l'Etat achève dimanche un séjour de quatre jours aux Antilles, un an après le passage de l'ouragan Irma.

Ce direct est terminé.

Ce qu'il faut savoir

Emmanuel Macron achève dimanche 30 septembre son déplacement de quatre jours aux Antilles, où il a visité l'île de Saint-Martin et doit se rendre dimanche soir à Saint-Barthélemy, à l'occasion du premier anniversaire du passage dévastateur de l'ouragan Irma. Regardez en direct la conférence de presse du président de la République avec franceinfo.

"En colère". A Saint-Martin samedi, Emmanuel Macron a dénoncé "une île dans laquelle il y a eu trop de connivence, trop d'entente parfois même de la corruption. Il faut que ça cesse". Il s'est notamment dit "en colère avec un système qui s'est habitué à l'inefficacité" dans la reconstruction.

Au contact des habitants. Le chef de l'Etat a multiplié les bains de foule durant son séjour, ne se privant pas de divulger ses conseils aux habitants. Après son échange avec un horticulteur durant les Journées du patrimoine, il a ainsi enfoncé le clou face à des jeunes, leur enjoignant à accepter toutes les offres de travail, "même si ce n'est pas exactement ce qu'on veut".

Un ouragan d'une intensité sans précédent. Avec des vents de plus de 350 km/h, l'ouragan Irma a fait 11 morts à Saint-Martin et endommagé 95% du bâti les 5 et 6 septembre 2017. Un an plus tard, seulement 35% des bâtiments détruits ou très dégradés ont été reconstruits. A Saint-Barthélemy, les stigmates de l'ouragan sont peu visibles et la reconstruction quasiment terminée.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #MACRON

19h34 : Je pense que ce qui est indigne pour reprendre le terme de mme le pen c est plus le jeune qui se croit malin a faire un doigt d honneur sur la photo que le President.

19h33 : Pour vous remettre le contexte, vers 18 heures, une floppée d'élus RN, Steeve Briois, Louis Aliot, Marine Le Pen donc, ont tous relayé la photo en l'espace de dix minutes. Un cliché ensuite repris par la députée LR Valérie Boyer.

19h30 : Emmanuel Macron défend ensuite son franc-parle d'un "j'aime les gens", refrain de la séquence antillaise. "Je ne me suis jamais drapé dans ma fonction", avance-t-il. "Ce jeune garçon à qui j'ai dit de traverser la rue, j'avais raison de lui dire ça."

19h27 : "Ce qui fait que j'ai été élu face à Marine Le Pen, c'est que j'aime chaque enfant de la République."

19h26 : "Ce jeune dont vous parlez, quelques minutes après on était en bas des immeubles, une mère m'a demandé d'embrasser sa fille handicapée. Je n'avais pas le temps, j'ai demandé aux deux jeunes de la chercher, et ils l'ont portée. (...) Il faut arrêter de penser qu'une certaine jeunesse, parce qu'elle a fait des bêtises, il n'y a rien à en tirer, c'est l'inverse."

19h38 : Emmanuel Macron est interrogé lors de la conférence de presse suivant son discours, et est interrogé sur cette photo, tweetée par Marine Le Pen ainsi que nombre d'élus RN et LR. Photo authentique, ce que vient de nous confirmer un témoin de la scène.

18h57 : Emmanuel Macron explique qu'il mettra tout en œuvre pour qu'il y ait une saison touristique l'année prochaine, un enjeu crucial pour l'économie de l'île : notamment via un fonds de l'Etat pour aider les commerçants et hôteliers à se relancer et de la publicité pour les touristes américains.

18h52 : "Le passage d'Irma a mis en lumière des fragilités du territoire auxquelles il faut répondre. Ces fragilités ne sont pas seulement dues à Irma, (...) mais parfois aux faiblesses du passé. Il faut renforcer la capacité du territoire à faire face aux risques naturels, ça doit être une priorité."

18h49 : "Je demande à tous les bailleurs d'effectuer les travaux [dans les logements sociaux] jusqu'au 31 décembre", menace le président. Sinon, le préfet pourra attaquer en justice ces derniers sur les mêmes critères que les marchands de sommeil.

18h46 : "Il y a encore des difficultés qui existent, mais elles sont en train d'être traitées", se félicite Emmanuel Macron qui a cité une bonne centaine de chiffres dans le début de son discours, jusqu'à citer l'ouverture de deux garages et l'assouplissement du mode de collecte des encombrants. "Je rentre dans le détail car c'est ça le quotidien de nos concitoyens, et sur ce quoi ils m'ont interpellé."

18h41 : "Nous avons réussi dans un temps record à assurer le retour des services publics, comme l'eau ou l'électricité, qui a été rétablie en cinq semaines", poursuit Emmanuel Macron, qui répète le mot "mobilisation" à peu près dans toutes ses phrases.

18h39 : Après avoir égréné une floppée de chiffres, Emmanuel Macron rend hommage à la mobilisation des secours et des services publics. "Cette mobilisation a été sans précédent."

18h39 : "Ce que Saint-Martin a vécu il y a un an est inédit, mais peut se reproduire". Emmanuel Macron vient de débuter (enfin) son discours avec une bonne heure de retard. C'est à suivre ici.

18h12 : Emmanuel Macron va démarrer son discours à Saint-Martin dans quelques minutes (avec une bonne heure de retard comme prévu). Vous pouvez le voir ici (ou sur notre chaîne, canal 27 de la TNT, vous avez l'habitude).