Cet article date de plus de huit ans.

Neuf mois après l'ouragan Sandy, un mini-baby-boom dans le New Jersey

Plus de 700 bébés devraient naître en juillet dans les hôpitaux de la région, contre 531 enregistrés à la même époque en 2012.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran Google Maps de l'entrée du Jersey Shore University Medical Center, à Neptune (Etats-Unis).  ( FRANCETV INFO)

Instinct primitif de préservation de l'espèce ou conséquence des coupures d'électricité (et donc de télé) ? Neuf mois après le passage de l'ouragan Sandy le long des côtes du New Jersey (Etats-Unis), les maternités de la région enregistrent un mini-baby-boom. 

Selon Robert Graebe, chef du département gynécologie et obstétrique du centre médical Monmouth de Long Branch, environ 500 bébés devraient voir le jour en juillet, contre 371 nouveau-nés enregistrés à la même époque en 2012. Dans l'hôpital voisin, le Jersey Shore University Medical Center, situé à Neptune, près de 200 naissances sont programmées ce mois-ci, contre 160 l'an dernier. Les deux hôpitaux ont même dû faire venir du personnel supplémentaire pour faire face à l'affluence.

"Beaucoup de gens étaient chez eux, beaucoup de gens n'avaient pas la télé et, à l'évidence, il y a eu beaucoup de reproduction", explique le docteur Steven Morgan, du Jersey Shore. De son côté, Christine Tintorer, psychiatre à Monmouth, évoque "le sentiment de l'urgence et du danger qui semble vraiment provoquer cette connexion physique chez les gens" et "une sorte d'instinct primitif de préservation de l'espèce".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclones – Ouragans

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.