Cet article date de plus de sept ans.

Le Vanuatu dévasté par un cyclone : l'état d'urgence décrété

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Plus de 48 heures après le passage du cyclone Pam, l'aide humanitaire a commencé à arriver dans l'archipel. Il est encore impossible de déterminer le nombre de victimes.

Au milieu d'un fatras de débris, des habitants de Port-Vila, la capitale du Vanuatu, s'organisent comme ils peuvent après le passage du cyclone Pam. Leurs frêles habitations de tôle et de bambou n'ont pas résisté aux assauts des vents, lancés à près de 300 km/h. "Toutes les maisons ont été soufflées, on a tout perdu", déclare un homme au micro de France 3, tandis qu'une femme assure que "les gens avaient vraiment peur, ils pleuraient".

Un bilan pour le moment impossible à établir

Même les constructions plus solides ont été éventrées. Sur la plage, des plaisanciers ont été abasourdis après que des voiliers ont été projetés à terre. "Tout ce que je possède est là, dans ce bateau, j'espère juste sauver quelque chose", déclare un homme.
L'état d'urgence a été décrété. Au plus vite, il faut dégager les axes principaux, tenter de rétablir l'eau et l'électricité, et surtout permettre à l'aide internationale d'arriver. Le bilan reste pour le moment impossible à établir. Les autorités du Vanuatu évoquent six morts, mais s'attendent à bien pire.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.