Philippines : le super typhon Haiyan a fait au moins 1 200 morts, selon la Croix-Rouge

Ce typhon est l'un des plus violents depuis des décennies.

Des survivants du typhon Haiyan marchent dans la ville de Tacloban, le 9 novembre 2013, aux Philippines.
Des survivants du typhon Haiyan marchent dans la ville de Tacloban, le 9 novembre 2013, aux Philippines. (ROMEO RANOCO / REUTERS)

La Croix-Rouge philippine a déclaré, samedi 9 novembre, avoir reçu des informations laissant penser que le super typhon Haiyan avait fait au moins 1 000 morts à Tacloban et 200 autres dans la province de Samar. Le bilan officiel provisoire, communiqué dans la matinée, n'est encore que d'au moins 100 morts. Il ne concerne que Tacloban, une ville de 220 000 habitants sur la trajectoire du typhon. De nombreuses villes sont injoignables pour le moment dans cette région où vivent 4 millions de personnes.

"On peut voir flotter plus de 1.000 corps à Tacloban, selon nos équipes de la Croix-Rouge", a déclaré le secrétaire général de la Croix-Rouge philippine. "A Samar, il y a autour de 200 morts. Les vérifications sont en cours."

Le typhon le plus puissant de l'Histoire ?

Le gouvernement a dépêché, samedi matin, 15 000 soldats vers les zones les plus touchées par Haiyan. Il a notamment envoyé des avions chargés de matériel de secours et de communication, des hélicoptères et des unités d'infanterie par camion et à pied.

Le typhon, doté d'un front de 600 km, a frappé les provinces orientales de Leyte et Samar, avec des vents atteignant des pointes de 315 km/heure, devenant ainsi le typhon le plus violent enregistré cette année sur la planète. C'est aussi l'un des plus forts à avoir atteint les terres depuis des décennies. Il devrait toucher les côtes vietnamiennes dimanche.

Jeff Masters, météorologue américain chez Weather Underground, une entreprise privée de météorologie, a indiqué cette semaine que Haiyan était "le plus puissant cyclone à toucher terre de l'Histoire". Il a été classé en catégorie 5, la plus élevée, avant d'être rétrogradé en catégorie 4. Le typhon le plus violent de 2012, Bopha, avait frappé les Philippines, laissant quelque 2 000 personnes mortes ou disparues sur Mindanao, une île du sud du pays.