Vidéo Quel est l'impact écologique de nos retours produits ? "Envoyé spécial" a calculé l'empreinte carbone de leurs incroyables périples

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Envoyé spécial Retour produit empreinte carbone
Article rédigé par
France Télévisions

Retourner un produit acheté sur internet, c'est facile, et le plus souvent gratuit. Mais quel est l'impact écologique de ces retours dont les grandes marques ont fait un argument commercial ? Pour mesurer l'empreinte de nos retours produits, "Envoyé spécial" a placé des traceurs GPS dans plusieurs colis, et s'est adressé à une start-up spécialisée dans le calcul du bilan carbone des entreprises.

Que deviennent vos colis commandés sur internet quand vous décidez de les renvoyer ? Grâce au retour produit, un service qui a permis aux ventes du commerce en ligne de progresser en flèche, c'est facile… et le plus souvent gratuit. Les grandes marques ont fait de cette facilité de retour un argument commercial. Ce service a pourtant un coût... écologique. Quand vous déposez le colis en bas de chez vous, vous ne soupçonnez pas les milliers de kilomètres qu'il va parcourir. Quelle va être l'empreinte carbone de son trajet ?

Les journalistes d'"Envoyé spécial" ont commandé plusieurs produits sur internet, puis dissimulé des traceurs GPS dans les emballages des articles qu'ils ont retournés. Ainsi, ils ont pu suivre leur parcours en temps réel. Exemple avec une trousse à outils commandée sur le site Amazon : l'étiquette de retour porte une adresse à Orléans. Pourtant, la destination qui sera lue par la machine de tri sur le code-barres est tout autre…

Un centre de traitement en Slovaquie quand l'étiquette de retour porte une adresse à Orléans

Grâce au traceur qui indique sa position, on peut suivre le colis dans un voyage de trois jours. Il traverse la France d'ouest en est, puis l'Allemagne et la République tchèque pour enfin arriver… en Slovaquie, à Sered. Amazon y a installé son centre de traitement des produits renvoyés par les clients européens. Plus de 1 500 kilomètres ont été parcourus en camion par notre trousse à outils… qui, achetée par un nouveau client, a par la suite pris l'avion pour Londres.

Pour connaître l'empreinte carbone de ce périple, "Envoyé spécial" s'est adressé à une start-up française, Greenly. L'un de ses fondateurs, Alexis Normand, a calculé pour le magazine les émissions de gaz à effet de serre générées. Le trajet en camion de la trousse à outils a émis 500 grammes de C02, et 3 kilos de plus si l'on ajoute le parcours en avion. Sachant que 17 millions d'articles français sont retournés chaque année, on commence à mesurer l'impact de cette pratique sur l'environnement...

Autant de CO2 émis en un an que 2 125 tours de la Terre en avion

Pour Alexis Normand, ce sont "les comportements massifs" induits par l'encouragement au retour et à l'expédition rapides qui sont problématiques. En effet, en transportant tous les articles de ses clients français jusqu'en Slovaquie, Amazon émet des tonnes de CO2. Autant, en un an, qu'un avion qui ferait 2 125 fois le tour de la Terre, selon les estimations de Greenly.

Alexis Normand pointe aussi le manque de transparence d'Amazon et de la plupart de ses concurrents : quand "vous faites un retour, vous ne savez pas si votre boîte à outils, elle va à 50 kilomètres ou à 3 000 kilomètres ; donc en tant que consommateur, vous n'avez pas assez d'informations pour aligner votre comportement et vos valeurs".

Beaucoup de kilomètres, beaucoup de CO2… alors qu'Amazon s'engage à "offrir une approche durable à ses clients" et à "réduire les émissions de carbone à zéro d'ici 2040". Le géant du e-commerce promet que l'on verra bientôt dans les rues ses nouvelles camionnettes électriques de livraison. En attendant, la plupart des produits retournés font le voyage en camion jusqu'à Sered...

Extrait de "Très chers colis !", un reportage à voir dans "Envoyé spécial" le 10 juin 2021.

> Les replays des magazines d'info de France Télévisions sont disponibles sur le site de Franceinfo et son application mobile (iOS Android), rubrique "Magazines".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.