Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Plus de 70% de la plus grande barrière de corail du Japon est morte

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
corail japon
Article rédigé par
France Télévisions

Une étude commandée par le ministre japonais de l'Environnement révèle que près des trois quarts des coraux situés autour de l’île d'Okinawa sont morts à cause de la montée de la température des océans.

Sous l'océan, le corail meurt. C'est la conclusion alarmante de la dernière enquête commandée par le ministre japonais de l'environnement et effectuée pendant les mois de novembre et décembre 2016. Au total, plus de 70% de la plus grande barrière de corail du pays, le Lagon de Sekisei, est déjà morte. La plupart de ces coraux morts ont depuis pris une couleur brune, et sont recouverts d'algues.

La raison de cette hécatombe ? Le réchauffement climatique qui a fait grimper la température de l'océan de 1 à 2 degrés au-dessus de la normale, entre juin et août 2016, près de l'archipel Okinawa, au sud du Japon. 

Une étude similaire, conduite peu avant, en septembre et octobre 2016, avait déjà indiqué que 56% du corail était mort. Des chiffres qui permettent de noter une accélération du blanchissement des coraux ces derniers mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.