VIDEO. Hulot annonce "une prime" pour aider les propriétaires d'un véhicule ancien à acheter une automobile "plus propre"

Le ministre de la Transition écologique a présenté jeudi un plan climat aux objectifs ambitieux qui dessine la stratégie de la France pour limiter ses émissions de gaz à effet de serre.

Nicolas Hulot a déroulé, jeudi 6 juillet, ses mesures pour le plan climat. Concrètement, le ministre de la Transition écologique et solidaire a promis, entre autres, une prime pour acheter un véhicule plus propre. "Grâce au plan d'investissement, a-t-il expliqué, le gouvernement proposera à chaque Français une prime de transition qui lui permettra de remplacer une voiture diesel d'avant 1997 ou à essence d'avant 2001 par un véhicule plus propre, neuf ou d'occasion."

>> Suivez les annonces de Nicolas Hulot dans notre direct

"Aider les ménages qui n'ont pas les moyens"

"Ça permettra évidemment de réduire la pollution, a-t-il ajouté, mais également d'aider les ménages qui n'ont pas les moyens et qui se voient pour un certain nombre interdit d'accès" dans les grandes villes. Les véhicules anciens, trop polluants, n'ont plus le droit de rouler dans la capitale de 8h à 20 h.

Il a également annoncé que son plan climat visait à rendre "irréversible" l'accord de Paris, visant à maintenir en dessous de 2 °C la hausse des températures provoquée par les gaz à effet de serre.

Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le 17 mai 2017, à Paris. 
Le ministre de la Transition écologique et solidaire, Nicolas Hulot, le 17 mai 2017, à Paris.  (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)