Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Marseille : des adeptes du parkour éteignent les enseignes laissées allumées la nuit

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Ce type d'actions, connues sous le nom de "lights off" sont menées aussi par différents collectifs, comme le Clan du néon ou Youth for Climate.
BRUT
Article rédigé par

Ce type d'actions, connues sous le nom de "lights off" sont menées aussi par différents collectifs, comme le Clan du néon ou Youth for Climate.

Sur cette vidéo filmée à Marseille, Maxime, 17 ans, et Yanis, 21, ans éteignent les enseignes lumineuses des magasins. Ils veulent utiliser le parkour pour sensibiliser à l'environnement. "Typiquement, c'est l'électricité bêtement utilisée à mes yeux", estime Yanis. Ils utilisent la manette placée sur le boîtier de sécurité, permettant aux secours de couper l'électricité en cas d'urgence. Depuis 2018, les magasins ont l'obligation d'éteindre leurs enseignes entre 1 heure et 6 heures du matin, pour limiter la consommation d'énergie et les nuisances lumineuses. L'objectif de cette loi : économiser l'équivalent de la consommation d'électricité annuelle de plus de 370 000 ménages.

Mais selon plusieurs associations, cette mesure est insuffisamment appliquée. Ce type d'actions, connues sous le nom de "lights off", sont menées aussi par différents collectifs, comme le Clan du néon ou Youth for Climate.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.