Cet article date de plus d'un an.

Vidéo Les digues géantes de Venise mises en service pour la première fois

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
ftvi mod digue venise V1
Article rédigé par
France Télévisions

Malgré une décennie de retard et un budget largement dépassé, ce projet pharaonique a finalement été livré. Et il fonctionne. Grâce à lui, d'importantes inondations ont pu être évitées ce week-end.

C'est un projet que les Vénitiens n'attendaient plus. Le système Mose ("Moïse" en italien), un vaste ensemble de digues mobiles, a été activé pour la première fois ce week-end à Venise. Samedi 3 octobre, il a permis d'éviter que la ville, et sa célèbre place Saint-Marc, ne soient inondées par l'acqua alta, ce phénomène de crue rapide qui se produit en cas de fortes intempéries. Sa mise en service est un soulagement pour les habitants de la lagune, qui ont scruté sa construction pendant plus de trente ans.

Un serpent de mer qui voit finalement le jour

Conçu en 1984 par l'Italien Alberto Scotti, le projet Mose n'a été lancé officiellement qu'en 2003, accumulant les retards de chantier, les défauts de conception et se retrouvant même au cœur d'un scandale de pots-de-vin impliquant le maire de Venise. Surnommé le "barrage maudit", le système a finalement été livré avec dix ans de retard, et un coût total de 5,5 milliards d'euros, soit trois fois plus que le budget initialement prévu. Il semble toutefois être à la hauteur des attentes.

Ses 78 parois mobiles, réparties sur quatre immenses barrières, doivent lui permettre de résister à une crue maximale de trois mètres. D'après ses concepteurs, le barrage devrait tenir 100 ans s'il est entretenu correctement. De quoi donner un peu de répit à la cité des Doges, qui est sérieusement menacée par l'élévation du niveau des mers.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.