VIDEO. Les champignons, des organismes essentiels au bon fonctionnement des forêts

Francis Martin, microbiologiste, étudie les liens forts qui unissent les champignons aux autres espèces végétales.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les champignons constituent la clef de voûte des bois. Dans son laboratoire de Nancy, le microbiologiste Francis Martin travaille sur les relations intimes qui existent entre ces organismes et les arbres. Il explique que la face visible du champignon n'est que la partie émergée de l'iceberg puisqu'ils sont à 99 % constitués de filaments microscopiques. "Grossièrement, la moitié de la masse de la forêt : c'est du champignon", soulève le scientifique. En effet, sous la terre, les champignons symbiotiques fusionnent avec les racines des arbres pour leur apporter des éléments nutritifs et forment ainsi un immense réseau qui envahit tout le sol des bois.

Et les champignons ne font pas qu'alimenter les espèces végétales puisqu'ils peuvent également les décomposer. C'est le rôle des champignons décomposeurs qui s'assemblent pour coloniser et ronger les déchets naturels. Dans une faille d'un tronc affaissé, Francis Martin brandit un champignon en précisant que cette espèce a la capacité de recycler "le carbone mais aussi tous les éléments nutritifs des arbres morts et des débris végétaux.

Un frein au réchauffement climatique ? 

Plus que d'être indispensables à l'activité des forêts, les champignons pourraient également freiner l'impact du réchauffement climatique. Francis Martin soutient qu'ils ont la capacité de stocker le carbone et de stimuler la croissance des arbres, deux actions qui s'avèrent bénéfiques à l'environnement. Pour exploiter toutes les vertus de ces organismes, il convient de soutenir un maximum leur prolifération.

Francis Martin, microbiologiste, étudie les liens forts qui unissent les champignons aux autres espèces végétales.
Francis Martin, microbiologiste, étudie les liens forts qui unissent les champignons aux autres espèces végétales. (BRUT)