VIDEO. En Bolivie, 2,3 millions d'animaux sont morts dans les incendies

Plus de 2 millions d'animaux sont morts ou ont disparu dans les incendies qui ravagent une partie du pays. Parmi eux : des lamas, des tapirs, des pumas…

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les incendies qui ont ravagé plus de 4 millions d'hectares en Bolivie ont également provoqué la mort d'au moins 2,3 millions d'animaux. Depuis le mois de mai, l'est du pays est en proie aux flammes. Le drame se passe dans une région appelée Chiquitania, composée de savanes tropicales riches en biodiversité. "Nous sommes dans une zone où se trouvent des animaux menacés d'extinction et, avec ces feux, ces animaux vont disparaître. Par exemple, un seul jaguar a été sauvé pendant l'incendie. Les serpents, les animaux, tout sera perdu", alerte Paola Heredia, une volontaire.

Une hécatombe

Malgré les efforts de volontaires le nombre d'animaux tués ou disparus s'élève à plusieurs millions. Ocelots, tapirs, pumas, lamas figurent parmi les nombreuses victimes. Un pécari a été sauvé et se trouve dans un état "terrible". "Il est encore jeune", explique la volontaire. Face à cette crise, les ONG et une partie des Boliviens pointent la responsabilité du gouvernement. Ce dernier a récemment autorisé les fermiers à pratiquer l'agriculture sur brûlis sur des zones plus vastes.

De son côté, le gouvernement explique la situation par une météo favorable aux incendies, avec un manque de précipitations et des vents attisant les flammes. En plus de recourir à des hélicoptères et des avions, 5000 hommes sur place ont été déployés pour éteindre le feu.

VIDEO. En Bolivie, 2,3 millions d\'animaux sont morts dans les incendies
VIDEO. En Bolivie, 2,3 millions d'animaux sont morts dans les incendies (BRUT)