VIDEO. En 1963, la télévision française s'interrogeait déjà sur la fonte des glaciers

Quatre ans avant les premières prévisions d'un réchauffement planétaire, l'état des lieux de la fonte des glaces commençait.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Déjà en 1963, la télévision française constate le début de la fonte des glaces. Le journaliste scientifique Nicolas Skrotzky s'alarmait notamment de voir une vallée totalement dénuée de sa glace et de sa neige. "Si nous étions là il y a une cinquantaine d'années, nous aurions au-dessus de nous entre 100 et 150 mètres de glace et de neige", disait-il.

Ce même journaliste insistait également sur l’importance de cette glace. "Ces masses de glace, par leur quantité, l'atmosphère froide qui règne autour, influencent le climat", expliquait-il avant de poursuivre : "Imaginez que les grands glaciers de l'Antarctique, qui représentent 90 % de l'eau douce du monde, si ces glaciers venaient à fondre, le niveau des océans monterait d'environ une centaine de mètres, noyant la plupart des villes."

VIDEO. En 1963, la télévision française s\'interrogeait déjà sur la fonte des glaciers
VIDEO. En 1963, la télévision française s'interrogeait déjà sur la fonte des glaciers (BRUT)