VIDEO. Cinq bonnes nouvelles pour la planète

Les baleines à bosse sont de retour dans l'Atlantique sud. Et ce n'est qu'une des cinq bonnes nouvelles pour la planète.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

1Un ticket de métro contre des bouteilles en plastique

Ça se passe à Rome. Les Romains peuvent désormais payer leurs tickets de métro avec des bouteilles en plastique. Une façon d'inciter les citoyens à recycler davantage. Pour ce faire, des machines automatiques qui servent à coller les bouteilles vides ont été installées dans plusieurs stations. Pour chaque bouteille déposée dans une borne, 5 centimes d'euros sont crédités sur une application qui permet d'acheter les tickets en ligne. Pour aller plus loin dans son engagement, la ville de Rome propose également aux utilisateurs du métro d'utiliser une application mobile pour voyager, laissant ainsi de côté le traditionnel ticket de métro en papier.

2Les baleines à bosse sont de retour

Ça se passe dans le sud-ouest de l'Atlantique. Chassées sans répit pendant plus d'un siècle, leur population était passée de 27 000 individus en 1830 à tout juste 450 au milieu des années 1950, soit une baisse de plus de 95 %. Grâce à des mesures de protection adoptées dans les années 1960 et au moratoire international de 1986 interdisant la chasse commerciale des baleines, leur nombre a augmenté. Aujourd'hui, on estime à 25 000 le nombre de baleines à bosse du sud-ouest, soit presque autant qu'avant la période de l'exploitation baleinière. 

3Davantage de bornes de rechargement pour les voitures électriques

La Norvège remplace peu à peu les pompes à essence. À Oslo, une station service les a même toutes désinstallées pour laisser place à des chargeurs rapides. Cette décision prise par la compagnie Circle K suit l'évolution du marché norvégien où 54 % des voitures neuves commercialisées en septembre 2019 étaient électriques. 

4Plus de pesticide en forêts

Et c'est en France que cette mesure est appliquée. Plus aucun pesticide ne sera utilisé dans la gestion des forêts. Cette décision prise par l'ONF est entrée en vigueur le 1er octobre 2019. Utilisés jusqu'à présent pour maîtriser la végétation "concurrente" qui pouvait gêner le développement des arbres, ces pesticides ont été remplacés par des alternatives mécanisées ou des techniques de biocontrôle.

5Le Royaume-Uni, virtuose de l'énergie renouvelable ?

Les énergies renouvelables y sont ponctuellement devenus la première source d'électricité du pays. Au 3ème trimestre de 2019, les champs d'éoliennes, les panneaux solaires, les centrales hydrauliques et les centrales biomasse ont pour la première fois produit plus d'électricité que toutes les centrales fonctionnant au charbon, au pétrole et au gaz. Le taux d'énergies renouvelables est passé de 7 % au début des années 2010 à 40 % au dernier trimestre 2019. Le Royaume-Uni a pour objectif d'atteindre la neutralité carbone d'ici 2050.

VIDEO. Cinq bonnes nouvelles pour la planète
VIDEO. Cinq bonnes nouvelles pour la planète (BRUT)