Verglas : affluence dans les services d'urgences

L'épisode neigeux de la semaine a rendu les rues glissantes en région parisienne. Conséquence : une forte fréquentation des patients victimes de mauvaises chutes aux urgences ce jeudi 8 février.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Les services d'urgences ont connu une activité inhabituelle ce jeudi 8 février en région parisienne. Après la neige, le gel vient corser l'affaire. Même à petits pas, la chute n'est jamais loin et les services d'urgences des hôpitaux ont été pris d'assaut. Exemple avec cette patiente, qui voulait seulement sabler son trottoir. Elle s'en tire avec une petite fracture : c'est parti pour une immobilisation d'un mois et demi.

Les urgences parisiennes ne désemplissent pas

Plus de peur que de mal pour ce peintre qui se rendait au travail : il s'en tire avec une petite plaie à la main. "Classiquement, on a à peu près 90 à 100 passages par jour. Aujourd'hui, on sera à peu près à 150 passages", explique le docteur Nicolas Crocheton, médecin urgentiste à l'hôpital Paul d'Egine, dans le Val-de-Marne. Même constat dans les hôpitaux parisiens où les urgences ne désemplissent pas. Et comme à chaque épisode neigeux, le jour d'après est souvent le plus douloureux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration.
Illustration. (JC TARDIVON / MAXPPP)