Vague de chaleur : les températures en France ont dépassé les normales saisonnières pendant 38 jours consécutifs, un record

Selon Météo France, le mercure affiche en moyenne plus de 3 °C de plus que les normales de saison depuis le début du mois d'avril.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un enfant se rafraichit dans une fontaine à Toulouse (Haute-Garonne), le 18 mai 2022. (VALENTINE CHAPUIS / AFP)

Cela fait trente-huit jours consécutifs que les températures dépassent les normales de saison. La France a ainsi enregistré un record printanier de chaleur, la précédente série similaire datant d'avril-mai 2020, annonce Météo France jeudi 19 mai.

>> Pourquoi fait-il si chaud dès la mi-mai ?

Mercredi 18 mai, jour où cette série a été dépassée, plusieurs records de chaleur avaient été battus ou égalés dans la moitié sud du pays. "Avec les températures attendues au moins jusqu'à samedi, ce record [de 38 jours] est appelé à être encore battu", prévient l'institut de prévisions.

Le mois de mai le plus chaud ?

Depuis le début du mois d'avril, "l'anomalie" de température moyenne observée sur la France atteint légèrement plus de 3 °C et Météo France estime "fort probable" que mai 2022 devienne le mois de mai le plus chaud depuis l'après-guerre, détrônant ainsi le record de 2011, qui avait enregistré une anomalie de +1,85 °C.

Cet épisode de chaleur accentue les inquiétudes sur les risques de sécheresse. Le gouvernement a publié mercredi une carte où 22 départements apparaissent en rouge, c'est-à-dire avec un risque "très probable" d'ici à la fin de l'été, principalement dans le sud-est et l'ouest de la France.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.