Vague de chaleur : Angers, première ville verte de France

Publié Mis à jour
Vague de chaleur : Angers, première ville verte de France
France 3
Article rédigé par
S. Aramon, F. Bazille, A. Etienne - France 3
France Télévisions

Face à ces canicules qui s'annoncent de plus en plus fréquentes, les pouvoirs publics sont mis au défi de trouver des solutions. Le gouvernement a annoncé la mise en place d'un fond de 500 millions d'euros pour rafraîchir les grandes villes, avec un programme de revégétalisation, comme à Angers (Maine-et-Loire), pionnière en la matière.

Il fait plus de 30 degrés dans les rues d'Angers (Maine-et-Loire), mercredi 15 juin. Les rayons du soleil brûlent comme en été. Mais le végétal foisonne. Parcs, jardins... Au coin de la rue, le vert s'invite partout. Comptez 100 m2 de verdure par habitant, soit le double de la moyenne nationale. Le parc Saint-Serge, en plein centre-ville, a de son côté été métamorphosé : il y a six ans, c'était un hangar SNCF. Terminé le goudron, place à un revêtement clair et perméable aux pluies.

"Planter un arbre pour désimperméabiliser le sol"

Autre réalisation proche des habitations : des arbres hauts de plus de 10 mètres ont été plantés. Selon la couverture végétale, la température peut baisser de 2 à 4 degrés. "On profite de planter un arbre pour désimperméabiliser le sol au pied de cet arbre", explique Jacques-Olivier Martin, adjoint aux espaces verts. À quelques kilomètres du centre-ville d'Angers, prend forme une forêt urbaine de trois hectares créée de toutes pièces par l'homme. Cette volonté politique de végétaliser l'espace urbain fait d'Angers la première ville verte de France.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.