Tribune "Agir pour le climat, c'est aussi agir pour la jeunesse" : une trentaine d'organisations interpellent les décideurs politiques

La Fage, l'Unef, Déclic, Youth for Climate Paris ou Résilience Commune souhaitent que la loi sur le climat "entre dans l'Histoire". Elles voient dans ce texte un espoir pour une jeunesse durement marquée par la pandémie de Covid-19.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Une manifestation pour réclamer des actions en faveur du climat à Paris, le 20 septembre 2019. (THOMAS SAMSON / AFP)

Le projet de loi issu des propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC) est présenté, mercredi 10 février, en Conseil des ministres. Ce texte, intitulé "Climat et résilience", reflète près de la moitié des 149 propositions formulées et destinées à réduire de 40% les émissions de gaz à effet de serre de la France d'ici 2030 (par rapport à 1990), selon le gouvernement.

Le projet de loi de 65 articles devrait arriver devant l'Assemblée nationale fin mars. Il reprend six grands thèmes (consommer, produire et travailler, se déplacer, se loger, se nourrir, renforcer la protection judiciaire de l'environnement) sur lesquels ont travaillé pendant neuf mois les 150 citoyens tirés au sort. Mais, pour plusieurs organisations de la jeunesse, le temps presse, notamment face aux ravages causés par la pandémie de Covid-19. Elles exhortent le pouvoir politique à de "l'audace" en faisant de l'urgence climatique une priorité. Les signataires de cette tribune s'expriment ici librement. 

__________________________________________________________________

Les températures augmentent et les attentes de la jeunesse aussi. La loi climat, qui sera débattue à l'Assemblée nationale en mars, présente une opportunité unique : passer à l'action et engager la France dans une transition écologique et solidaire, respectueuse de son territoire et de ses citoyens. L‘urgence environnementale et climatique nécessite des actions politiques fortes. Ces dernières sont tributaires de l'audace de nos décideurs politiques car, pour entreprendre et réussir une réelle transition, le courage politique et la détermination à franchir les obstacles qui s'y opposent sont indispensables. De l'audace de la part du gouvernement, en transformant les mesures de la Convention citoyenne pour le climat en actions puissantes et concrètes. De l'audace de la part des députés et des sénateurs, en défendant une loi à la hauteur des attentes des citoyens qu'ils représentent. 

Chers décideurs, la jeunesse a les yeux rivés sur vous. Elle est vigilante et ne restera pas les bras croisés, soyez-en assurés.

Les signataires de la tribune

 

Depuis des mois, nous nous organisons et nous sommes désormais prêts à présenter aux parlementaires nos travaux pour rendre à cette loi son ambition initiale. Tous nos témoignages, nos tribunes, nos amendements sont autant de piqûres qui rappellent l'urgence dans laquelle nous sommes. Autant d'actions concrètes pour un avenir plus durable. Autant de cris d'alerte qui portent l'espoir du changement. En parallèle, une mobilisation citoyenne coordonnée prend forme au niveau local pour rassembler individus, collectifs, associations, entreprises et élus qui demandent ensemble à leurs représentants de prendre leurs responsabilités. C'est maintenant ou jamais.

"Faire face avec ambition à l'urgence climatique"

La pandémie a plongé une grande partie des jeunes dans la détresse. Isolés, angoissés par leur futur incertain, ils sont contraints de renoncer à leurs rêves. Il est temps de faire face avec ambition à l'urgence climatique et ses répercussions sociales. Mais cette crise a aussi montré la volonté d'engagement et d'unité inédite que porte une jeunesse qui défend son avenir. Premier levier d'action pour dessiner cet avenir, la loi fixe le cadre d'organisation d'une société, de ses acteurs et stimule l'innovation. C'est pourquoi la loi climat est aujourd'hui si déterminante. Elle définit la trajectoire de tout un pays vers une société neutre en carbone, plus résiliente, plus juste et plus solidaire.

Alors, monsieur le président, chers ministres, chers parlementaires, qu'allons-nous retenir de cette loi climat ? Prouvera-t-elle que la France dispose d'un système politique apte à relever le défi ou signera-t-elle le désaveu d'une classe politique aveugle et sourde aux attentes de la jeunesse ? Ce qui est certain, c'est que la loi climat restera dans les esprits et dans l'Histoire comme une opportunité forte que, vous, nos représentants, aurez eue pour opérer un véritable tournant. Aurez-vous l'audace de mettre en pause les calculs électoraux et les équilibres budgétaires de court terme pour laisser place à la défense du bien commun ? Agir pour le climat, c'est aussi agir pour la jeunesse. Il est encore temps.

Les signataires :

• Déclic
• Résilience commune
• Greenlobby
• Together for Earth
• Fage
• Unef
• Refedd (Réseau français étudiant pour le développement durable)
• On est prêt
• Penser l'après
• Collectif chut podcast
• Résilience
• Avenir climatique
• Parti civil
• Green up
• Les Nouveaux aventuriers
• Jeunes génération.s
• Sciences Po environnement
• Les Jeunes écologistes
• Ecophilia
• Mouvement des jeunes socialistes
• Echo'logik
• Jeunes ambassadeurs pour le climat
• Nouvel œil
• CliMates
• COP2 étudiante
• Youth for Climate Paris
• Pour un réveil écologique
• Homo ecolorictus
• Comité d’action pour le système Terre
• Lupa
• Agir alternatif
• Cité des chances

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.