Ressources naturelles : comment faire reculer le jour de dépassement ?

En plateau, Camille Guttin explique comment faire reculer le jour du dépassement, date à laquelle l'humanité a consommé les ressources que la nature peut renouveler en une année. 

FRANCE 2

À partir de ce lundi 29 juillet, l'humanité vit à crédit. C'est ce qu'on appelle le jour du dépassement. Il est calculé par un réseau d'associations environnementales. Si ce jour du dépassement survient chaque année un peu plus tôt, tout n'est pas perdu pour autant. Il est en effet possible de le faire reculer. "Les premiers gestes à adopter concernent notre alimentation. Par exemple, en divisant le gaspillage alimentaire par deux, on peut gagner 10 jours", explique en plateau Camille Guttin, qui remarque que 30% de la production mondiale part directement aujourd'hui à la poubelle.   

De l'assiette au transport 

"Il faut aussi réduire sa consommation de viande et de poisson", poursuit la journaliste qui explique qu'en en mangeant qu'un jour sur deux, on pourrait économiser 15 jours pour la planète. "Mieux vaut aussi privilégier les produits de saisons issus de l'agriculture biologique ou locale", ajoute encore Camille Guttin qui met en avant des transports moindres et donc une pollution réduite. Côté transport justement, il est préférable de privilégier la marche et le vélo. "70% des trajets font moins de 5 km", remarque la journaliste. Opter pour un fournisseur de gaz et d'électricité plus écologique ou encore éteindre ses appareils électriques plutôt que de les mettre en veille peut également contribuer à améliorer la situation. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des participants à la \"grève mondiale pour le futur\" tiennent une planète gonflable dans leurs mains, le 24 mai 2019, à Stockholm (Suède).
Des participants à la "grève mondiale pour le futur" tiennent une planète gonflable dans leurs mains, le 24 mai 2019, à Stockholm (Suède). (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)