Réchauffement climatique : Météo France table sur un été plus chaud et plus sec que la normale

Dans un contexte de réchauffement climatique, l'organisme s'attend à un été 2022 plus chaud et sec que la normale.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un sol craquelé par la sécheresse, le 19 mai 2022 à Saint-Gilles (Gard). (NICOLAS TUCAT / AFP)

Il fera probablement très chaud et très sec cet été. C'est ce qui ressort des prévisions saisonnières de Météo France, dévoilées vendredi 3 juin, dans un contexte global de réchauffement climatique. "Le scénario le plus probable cet été sur une grande partie du sud de l'Europe est celui de situations anticycloniques plus fréquentes que la normale et donc à la poursuite de conditions d'anomalies chaudes et sèches", écrit l'organisme. Chaque mois, Météo France propose un bulletin des "grandes tendances climatiques pour les trois mois à venir".

Selon ces tendances saisonnières  – des probabilités qui se distinguent des prévisions météorologiques –, un scénario chaud est "très probable" (70%) sur la moitié sud du pays et "probable" (50%) sur la moitié nord. Un scénario sec est également "probable" sur la moitié sud, mais aucun scénario n'est privilégié sur la moitié nord. Ces prévisions interviennent alors que la France a connu son mois de mai le plus sec et le plus chaud jamais enregistré.

Le spectre de la grande sécheresse de 1976

Interrogé sur l'hypothèse d'une sécheresse historique comme celle de 1976, Jean-Michel Soubeyroux a noté que le mois de juin serait crucial. "La sécheresse de 1976 s'était beaucoup développée au cours du mois de juin. Ce qui va se passer en juin va être essentiel, notamment concernant les impacts sur l'agriculture", a-t-il ajouté, espérant que les orages prévus pour ce week-end apportent des précipitations pas trop intenses, susceptibles d'améliorer la situation.

La sécheresse des sols de 1976 est la plus forte enregistrée depuis 1959 (début de l'historique de cet indicateur), avec plus de 35% du territoire touché. La France a connu d'autres périodes de sécheresse importantes dans les dernières décennies (1989, 2003, 2011...) mais l'assèchement des sols constaté depuis le début du siècle s'accentue avec le réchauffement de la planète.

Selon le dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), l'Europe connaît et va connaitre plus de vagues de chaleur et de sécheresses à mesure que le réchauffement climatique, provoqué par nos émissions de gaz à effet de serre, s'intensifie.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Climat

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.