Pollution : Brune Poirson veut "aller encore plus loin pour taxer les émissions" des secteurs aérien et maritime

La secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique était l'invitée du 8h30 Fauvelle/Dély lundi. Elle est revenue sur cette demande très populaire notamment auprès des "gilets jaunes".

franceinfo

Invitée de franceinfo lundi 11 mars, Brune Poirson a estimé qu'il fallait "aller encore plus loin pour taxer les émissions" de CO2 des secteurs aérien et maritime. "On a demandé un effort aux Français mais il faut aussi mettre un prix sur la pollution qui est produite (…) dans le secteur maritime ou dans le secteur aérien" en augmentant par exemple la taxe carbone, a souligné la secrétaire d'État auprès du ministre de la Transition écologique.

"Cela fait partie des choses que nous poussons par exemple au niveau européen", a-t-elle poursuivi. "J'ai été à Bruxelles la semaine dernière, et aux côté des ministres de l'Environnement belge et des Pays-Bas, j'ai dit que la France soutenait leur position qui est d'envisager plusieurs pistes pour aller plus loin sur la contribution du secteur aérien à la lutte contre la pollution et pour taxer les émissions du secteur aérien. C'est une position que soutient la France", a assuré Brune Poirson.

Selon elle, l'augmentation de la taxe carbone "fait partie des choses qui sont potentiellement sur la table" du grand débat national et "qui sont discutées". "Ce n'est pas la chose qui nous a fait rentrer dans ce mouvement des 'gilets jaunes' qui va devenir taboue, au contraire", a-t-elle affirmé.

Brune Poirson, la secrétaire d\'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invitée de franceinfo lundi 11 mars. 
Brune Poirson, la secrétaire d'Etat auprès du ministre de la Transition écologique, invitée de franceinfo lundi 11 mars.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)