Pays-Bas : des dizaines de milliers de personnes dans la rue pour "la grève pour le climat"

Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, a indiqué avoir "bien reçu le message" des manifestants.

Des participants à la \"grève pour le climat\" défilent dans les rues de La Haye, aux Pays-Bas, le 27 septembre 2019.
Des participants à la "grève pour le climat" défilent dans les rues de La Haye, aux Pays-Bas, le 27 septembre 2019. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Des dizaines de milliers de Néerlandais se sont rassemblés, vendredi 27 septembre à La Haye, afin de participer à la "grève pour le climat" organisée sur toute la planète. Plus de 35 000 personnes, selon les organisateurs (la police n'a pas communiqué de chiffres), se sont réunies dans le centre-ville avant de se rendre en cortège devant le Parlement et sous les fenêtres du bureau du Premier ministre, Mark Rutte.

Dans le cortège, où figuraient de nombreux jeunes, florissaient des pancartes, banderoles et draps colorés, exhortant le gouvernement néerlandais et d'autres dirigeants mondiaux à prendre davantage de mesures contre le réchauffement climatique. "Changement de système, pas de climat", "Tous les adolescents disent non à plus de CO2", pouvait-on notamment lire.

Les Pays-Bas sont particulièrement vulnérables aux conséquences du changement climatique, une partie du pays se trouvant en dessous du niveau de la mer. Le Premier ministre libéral a indiqué avoir "bien reçu le message". "Le gouvernement a un plan avec des mesures très ambitieuses pour lutter contre le réchauffement climatique", a déclaré Mark Rutte lors d'une conférence de presse hebdomadaire. "Nous n'en avons pas fait assez par le passé mais aujourd'hui nous sommes déterminés à œuvrer pour le climat", a-t-il poursuivi, glissant toutefois qu'il était aussi important pour les jeunes manifestants de "finir leur scolarité".