Cet article date de plus de quatre ans.

Vidéo Patrimoine : Notre-Dame part en quête de fonds aux Etats-Unis

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Cathédrale : les Américains au secours de Notre-Dame de Paris
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le patrimoine français est un vaste chantier. L'Etat n'a plus les moyens d'y subvenir, et il faut tout imaginer. Illustration de cette situation avec un symbole, la cathédrale Notre-Dame de Paris, qui lance de nouveaux travaux pour dix ans. Et financés en partie par des mécènes américains.

À l'âge vénérable de 855 ans, Notre-Dame de Paris a besoin d'un grand chantier de rénovation. Sur le toit de la cathédrale, loin du regard des touristes, le temps a fait son oeuvre. Des sculptures qui subissent les effets de la pollution, ou fatiguées, dégradation du plomb... Le chantier va coûter 60 millions d'euros sur dix ans. La flèche ? 11 millions d'euros. Le chemin de ronde ? 12 millions d'euros. Le remplacement des gargouilles et des pinacles ? 30 millions d'euros.

Une délégation à New York

L'Etat va financer le chantier à hauteur de 40 millions d'euros. Pour réunir les 20 millions restants, certains touristes ont une proposition : faire payer l'entrée de la cathédrale. Cela se fait dans plusieurs pays d'Europe, comme en Espagne ou au Royaume-Uni. Le recteur de la cathédrale Notre-Dame, lui, n'en veut pas. Il a un autre projet : "Je fais appel aux mécènes français, j'irai aussi chercher un peu de mécénat aux Etats-Unis", explique Monseigneur Patrick Chauvet. Une délégation est partie aujourd'hui à New York pour une collecte de fonds. 

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.